Magazine Société

Belgique : série de perquisitions chez des djihadistes tchétchènes

Publié le 09 juin 2015 par Enjeux.info @enjeuxinfo

Par Cyrille Ahilgo - 09/06/2015 | 12:28

Belgique : série de perquisitions chez des djihadistes tchétchènes

Belgique : série de perquisitions chez des djihadistes tchétchènes
Le Parquet fédéral belge a indiqué que les autorités judiciaires ont procédé lundi à plusieurs perquisitions dans les milieux djihadistes tchétchènes. Au terme de cette opération, aucun élément confirmant la préparation d'une attaque terroriste en Belgique n'a été recueilli.

Plus précisément, les autorités judiciaires ont rapporté, hier à la mi-journée, avoir effectué 21 perquisitions. Celles-ci ont, en majorité, eu lieu en Flandre (nord) et donné lieu à 16 interpellations. En fait, cette série de perquisitions tire son origine de deux enquêtes ouvertes sur deux groupes de djihadistes tchétchènes différents mais en liens. Sur cette base, les deux investigations avaient été conjointes sous la direction du Parquet fédéral en charge des questions liées au terrorisme. Dans le cadre de la première investigation, un mouvement basé à proximité de Louvain (centre) était soupçonné d'être en pleine préparation d'un attentat en Belgique. Néanmoins, d'après le Parquet, les autorités judiciaires estimaient que cette attaque n'était pas imminente. N'empêche, elles ont procédé à l'interpellation de quatre personnes. Toutefois, le parquet a indiqué, hier soir, que les " différentes perquisitions n'ont pas donné jusqu'à présent d'éléments susceptibles de confirmer les indices initiaux de la préparation d'un attentat en Belgique ". Dans le même communiqué, cette instance a annoncé que les quatre interpellés ont été " remis en liberté après audition, dans l'attente des suites ultérieures de l'instruction ".

Quant à la seconde enquête, elle ciblait des suspects " surtout domiciliés " dans les communes côtières d'Ostende et de Bredene. Plus particulièrement, une " personne d'Ostende " ayant pris part au djihad en Syrie où elle a " été blessée " avant son retour dans le royaume était recherchée. Cette cellule djihadiste ne prévoyait pas de perpétrer une attaque mais s'investissait plutôt dans le recrutement. Résultat : il y a eu, à ce niveau, une douze interpellations. Dans ce lot, deux personnes " ont été placées sous mandat d'arrêt (inculpées et mises en détention provisoire, en droit belge) par le juge d'instruction ", comme indiqué lundi par le Parquet. Celui-ci a également précisé qu'un mandat d'arrêt par défaut sera émis à l'encontre de " trois personnes " qui n'ont " pas pu être trouvées ". Enfin, les suspects restants " ont été libérés après audition ", toujours selon la même source.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Enjeux.info 361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine