Magazine

Elle aurait préféré sa fille morte : elle est déboutée

Publié le 03 juin 2008 par Micheljanva

Annie Amouriq réclamait 6,5 millions d'euros au CHU de Châteauroux, lequel avait réanimé sa fille Elodie, aujourd'hui âgée de 26 ans et lourdement handicapée, contre son avis et celui de son mari. Conformément à la demande du Commissaire du gouvernement, aucune charge n'a été retenue contre le CHU qui devra seulement payer les frais d'expertise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog