Magazine Conso

Focus sur le Château Grand Ormeau

Publié le 10 juin 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

A l’heure du cépage hybride, le Château Grand Ormeau joyaux de Lalande-de-Pomerol, livre un florilège de crus qui sauront éveiller vos sens gustatifs.

Capture d’écran 2015-06-10 à 15.40.24

Le Château Grand Ormeau fait aujourd’hui parti du patrimoine de la famille Beton, propriétaire du groupe Orangina. Le patriarche, Jean-clause Beton, était un ingénieur agricole à la tête d’un empire. Sa passion pour les oranges est à l’origine de création du groupe Orangina.Après cette ascension fulgurante, Jean-Claude Béton met le grappin sur Château Grand Ormeau qu’il affectionne et perfectionne depuis plus de 20 ans. Exerçant son activité avec le soutien et l’implication de sa fille françoise Béton, il parvient à élever  l’ensemble des vins du domaine. A sa mort, sa fille reprend le  flambeau. Dévouée à l’entreprise familiale, elle dynamise la politique commerciale du domaine tout en ajoutant sa touche personnelle,  puissante et élégante.  C’est une femme qui prend le temps de partager sa philosophie et ses aspirations. Elle participe aux dégustations publiques des millésimes du vignoble, proximité qui est appréciée des amateurs de grands vins.

Capture d’écran 2015-06-10 à 15.35.59

Il est aujourd’hui impossible de se fourvoyer quant à l’origine de ce suprême bordelais. Le Château Grand Ormeau a été façonné au XIX siècle. Surplombant la rive droite de la Dordogne,  il se bonifie grâce à trois critères qui lui garantit son statut de grand cru tant convoité.     

Le climat ensoleillé  du sud-ouest de la France ainsi que son humidité naturelle contribuent favorablement à sa production. S’y ajoute la richesse des sous-sols argileux appelés crasse de fer. Leurs alternances assurent un drainage naturel du sol et des réserves d’eaux, précieuses durant les périodes de sécheresses importantes. Le vignoble regorge de vins Châteaux Grand Ormeau de 25 ans d’âge. Son triple cépage majoritairement merlot est allié au cabernet franc et sauvignon. Bouquet, rondeur, finesse font éclore un millésime surprenant. Le Grand Ormeau possède une vinification totalement manuelle. Le choix des cuves est primordial.

Capture d’écran 2015-06-10 à 15.39.00

Qu’elles soient en inox ou bien en bois, leurs designs séduisant démontrent à quel point vignerons et cultivateurs du domaine sont soucieux et attentifs quant à la qualité des vins qui sont mis en bouteille. Ils sont  étudiés avec minutie et testés par de grands maîtres de chais.

Capture d’écran 2015-06-10 à 15.38.09
Capture d’écran 2015-06-10 à 15.37.23
Capture d’écran 2015-06-10 à 15.36.51

Le Château Grand Ormeau cuvée Madeleine et le Chevalier d’Haurange sont incorporés à l’ensemble des vins qui émergent de ce domaine. La cuvée prestige Madeleine possède un double cépage. A dominante merlot, il sommeille pendant 18 mois pour être filtré peu avant la mise en bouteille. Le chevalier d’Haurange est élaboré à partir de raisins issus de jeunes vignes. L’opération est identique que celle choisie pour le grand vin. Il trouve sa place sur les cartes gastronomiques les plus réputées. Les tables du plus haut sommet de l’Etat n’y échappent pas. Laissez-vous séduire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 65044 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines