Magazine Conso

Après avoir glorifier vos jambes de ses talons rouges , Christian Louboutin sublime vos mains

Publié le 12 juin 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

Entre deux séances d’essayage de chaussures avec les plus grandes célébrités, un détour par l’atelier, et quelques collaborations avec les plus grandes maisons, Christian Louboutin trouve encore du temps, ou prend plutôt le temps pour créer une gamme de vernis. Ainsi il se dédie corps et âme à sublimer la silhouette féminine, et ce, jusqu’au bout des ongles.

Depuis le milieu des années 2000 on ne compte plus les semelles colorées de rouge, qui claquent sur les pavés de Paris à New York, en passant par Londres, Hollywood mais aussi Luxor, un lieu particulier pour le créateur.

Partie prenante de ce qu’il est, constitutif de son succès, Luxor n’est pas une simple ville pour le créateur, mais un vivier d’inspirations auquel il rend hommage à travers cette nouvelle gamme de vernis.

L’Egypte transporte avec elle, mythe et histoire, richesse et exotisme. Ses pharaons, hiéroglyphe et pyramides ont traversé les époques. Leurs longévités réduisent notre existence en un grain de sable. Ce succès, cette durée semble poursuivre Christian Louboutin qui depuis l’ouverture de sa première boutique en 1992, 19 rue Jean-Jacques Rousseau à Paris, n’en finit plus de s’étendre. C’est par des femmes chaussées de ses talons que les générations futures étudieront notre époque: tout un symbole. Les pharaons avaient également leur symbole: le scarabée, coeur de cette édition limitée de vernis.

Sa carapace reflète des nuances qui changent au rythme de la journée. Eventail de reflet que le créateur a traduit selon trois versions : un vernis métallisé doux moucheté de rose et de doré: le soleil se lève progressivement sur Luxuor. Un vernis bleu profond avec des touches de violet ,émeraude et doré: l’insecte se tapit dans la vie nocturne ; et enfin un vernis bronze ,rehaussé de vert et de bleu: plein soleil sur la cité éternelle.

Le vernis fut le premier produit auquel le créateur s’est intéressé lorsqu’il lance en 2012 Christian Louboutin Beauté.  S’investissant dans chaque processus d’élaboration, la vente de ces produits se fait exclusivement dans les boutiques de la marque.

Comme des amulettes, ce vernis est renfermé dans des flacons précieux.  A porter avec les talons vertigineux, fait d’un cuir verni brillant, dégradé de bleu et de vert, confectionné spécialement pour l’occasion ( modèle cuir Scarabée Océan- Amazone). Après son vernis rouge, le créateur invite à une ballade au gré du Nil. Il ne reste plus qu’à chausser ses talons et embarquer.

scarab6 as Smart Object-1


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 65044 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines