Magazine Finances

Thaïlande : blan du marché immobilier à la mi 2008

Publié le 03 juin 2008 par Xp14
Malgré la Méthode Coué utilisée par une partie de la classe politique ainsi que par certains agents immobiliers, il faut se rendre à l'évidence: la Thaïlande traverse, comme le reste du monde, une crise économique qui affecte particulièrement le marché immobilier.
Une crise politique qui n'en finit pas, ajoutée à la crise des subprimes et une combinaison de facteurs mondiaux défavorables (choc pétrolier et crise environnementale), tout semble contribuer à plonger ce pays dans l'abîme.
Contrairement à ce qu'on aurait pu croire, le secteur immobilier thaïlandais n'est pas immunisé vis-à-vis des retombées de la crise américaine des subprimes. En effet, l'obtention de crédit en Thaïlande était déjà très difficile bien avant l'explosion de la crise des subprimes. Un raisonnement simpliste serait alors de dire: "La crise des subprimes est une crise affectant le crédit, l'économie Thaïlandaise fonctionne sans crédit, donc il n'y a pas de risque que la crise des subprimes affecte la Thaïlande." Quod erat demonstrandum.
C'est évidemment oublié un certain nombre de facteurs:
  1. Quand on dit "de toutes manières, il n'y a pas de crédit en Thaïlande depuis plusieurs années", on oublie de préciser que l'onparle du cas des étrangers cherchant à acquérir des biens immobiliers en Thaïlande. Or l'économie de la Thaïlande ne se résume pas uniquement au marché de l'immobilier et encore moins à la portion de ce marché qui est orienté vers l'international.
  2. Même si les étrangers qui achète de l'immobilier en Thaïlande l'on fait jusqu'à présent avec du cash, ils avaient besoin de leur banque dans leur pays d'origine afin d'organiser leurs finances. Prenons l'exemple, une personne qui achète un villa 400 000 €, même si elle achète cash, cela ne signifie pas qu'elle dispose de l'argent à simplement dormir sur un compte courant, son argent est certainement déjà investit en bourse ou autre, une intervention de sa banque est donc nécessaire. Or la crise des subprimes a une répercution sur tout le système financier.
  3. La crise des subprimes a provoqué une crise de l'immobilier partout dans le monde. Ce qui veut dire que maintenant, en plus de la concurrence des pays voisins comme le Vietnam et le Cambodge (qui, soit dit en passant, ne sont pas encore totalement prêts au niveauinfrastructures), la Thaïlande est en concurrence avec la Floride ou l'Australie dont les prix ont fortement chutés.
  4. Les occidentaux qui viennent de voir l'évaluation de leur patrimoine décroitre en Europe ont moins envie d'investir à l'étranger.
Malgré cela on à l'impression que les prix à Phuket ne chutent pas vraiment et ont même tendance à croître légèrement. Il est vrai qu'à moyen termes, la demande exédant toujours l'offre dans la région, le marché local devrait repartir à la hausse...



Voir l'article : Tendances du marché de l'immobilier Thaïlandais à la mi-2008

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xp14 407 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte