Magazine Santé

Mal de mer et intolérance sonore, un seul responsable : le vestibule!

Publié le 14 juin 2015 par Harmonic777888 @phbarraque

Mal de mer et intolérance sonore, un seul responsable : le vestibule!Et si c'était le vestibule?

Mal de mer et intolérance à certains sons, un seul coupable : le vestibule de l'oreille interne ! Ses tribulations provoquent vertiges, nausées, acouphènes et hyperacousie. C'est ce qu'a découvert le chercheur scientifique australien Simon Carlile, directeur du laboratoire de neurosciences auditives de l'Université de Sydney.

Ce chercheur émérite a été chargé par le gouvernement de faire une étude d'impactologie des basses fréquences (infrasons) sur le système nerveux humain, dans le cadre de l'installation sur le plan national des éoliennes. Il a constaté que lesdites fréquences provoquent bien des stimuli sur le réseau neuronal. Toutefois, selon le rapport de recherche de Carlile, c'est avant tout le système vestibulaire de l'oreille interne qui semble le plus sensible à ces ondes.

Autre constatation : les statistiques sur la pollution sonore des éoliennes ne sont pas représentatives des effets négatifs que ressentent certaines personnes soumises aux infrasons. En effet, sur 1000 personnes interrogées, seules 10% souffrent de problèmes liés aux basses fréquences (acouphènes, hyperacousie, céphalées, dépression, troubles du comportement). " La réalité du terrain nous montre que certaines personnes sont sensibles et d'autres pas ", nous dit Simon Carlile, et que, tout comme pour le mal de mer, tout le monde n'en souffre pas de la même façon.

C'est en effet la stimulation du système vestibulaire qui provoque des nausées et des troubles de l'équilibre sur un bateau, et c'est pour les mêmes raisons que les infrasons des éoliennes sont perçus comme insupportables par des personnes qui ont une sensibilité physiologique particulière au niveau auditif.

Mais pour la majorité du public, le problème ne se pose pas puisqu'elle n'entende rien et ne comprenne donc pas les difficultés vécues par ces personnes dites "trop sensibles", car "hyper entendantes".

Ces nouvelles recherches démontrent le rôle perturbateur du vestibule de l'oreille interne tant dans les symptômes acouphéniques et hyperacousiques, que dans l'intolérance à certains bruits et fréquences technologiques générées par des éoliennes, mais aussi par des pompes à chaleur, des systèmes de climatisation ou d'informatique.

Il est donc toujours intéressant de vérifier auprès d'un praticien compétent que votre système vestibulaire fonctionne normalement et le cas échéant, faire une rééducation vestibulaire qui réduira vos bruits et inconforts auditifs. Et si en plus, cela vous guérissait du mal de mer, vive les vacances sur les flots silencieux !

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, expert santé

Le blog des acouphéniens - Philippe Barraqué - Tous droits réservés


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Harmonic777888 4958 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazines