Magazine Conso

La collection capsule Happy Socks X Billionaire Boys Club : un streetwear d’avant-garde.

Publié le 15 juin 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

HSBBC1

C’est sur  des corps armés de tatouages que se présente la collaboration entre Happy Socks et Billionaire Boys Club. Tatouage, chaussette : cela semble à des années-lumières des luxueuses boutiques de marbre de l’avenue Montaigne ou des pages glacés des magazines. Pourtant les tatouages sont partout, et  le monde du luxe n’y dérobe pas. Que ce soit sur les bras de Freja Beha ou dans les campagnes de Pub Valentino pour sa ligne d’accessoire « Camubutterfly », le tatouage s’emplit de nouvelles significations. Au délà d’une tendance, son savoir -faire et depuis quelques années revalorisé comme le témoigne l’exposition « Tatoueur-Tatoué » du Quai Branly.

HSBBC2

Tendance venant directement d’une contre-culture, une culture de la rue : éternel vivier d’inspiration. La mode ne se contente pas de descendre dans la rue, elle y puisse ses muses, et ses meilleures trouvailles.  Lié l’instinct du savoir populaire, au travers de collaborations pointues: c’est le credo de Pharrell Williams. Eclairé d’une nouvelle lumière depuis le succès mondiale de son hymne  « Happy », l’artiste a depuis longtemps compris l’importance des collaborations de choix. Le succès se construit à plusieurs: Daft Punk ,Gwen Stefani, Justin Timberlake et bien d’autres se sont tournée vers le génie de Pharrell Williams.

En 2003, il élargit son savoir à un autre univers: celui du prêt-à-porter. Pour ce, il s’associe à l’icône de la mode japonaise Nigo et lance deux collections masculines  » Billionaire Boys Club » et « Ice Cream ».  Leur rapide succès ne fut pas une surprise. Visant un public amateur de mode contemporaine, la collaboration avec Happy Socks paraît tout à fait logique à l’heure où les chaussettes envahissent les catwalks : de Carven à Prada en passant pour le lauréat du prix LVMH, Simon Porte Jacquemus.

Etoiles ,diamants, dollars et casques stylisés par l’artiste japonais Sk8thing décorent les chaussettes et sous-vétements de cette collection capsule, disponibles dès le 15 Juillet.

Alors ajoutez du piquant, de l’audace et de l’humour au quotidien. Sous les costumes, et blue Jeans, laissez vibrer le meilleur du street wear. Avant d’adopter les grills, chaînes en or et autres Rolex.. ou pas : évitons de tomber dans le bling bling ,restons subtile.

HSBBC4


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 65044 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines