Magazine Conso

La frénésie des drones : Airnov et EOS rejoignent le Groupe Parrot

Publié le 15 juin 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

Capture d’écran 2015-06-15 à 16.11.04

Sauver le monde dans un complet croisé ne serait pas possible sans une panoplie de gadgets. La classe de James Bond ne se résume pas à ses tenues, ses conquêtes et ses montres. Elle trouve son ampleur dans ses gadgets, toujours à la pointe de la technique.

Parce que le luxe c’est aussi disposer du meilleur de la haute technologie, Parrot , fondé en 1994 par Henry Seydoux , s’engage à proposer le meilleur de la technologie sans fil. Déclinant son offre grand public autour d’une gamme automobile, jardin et surtout de drone soit l’objet de toutes les convoitises qui agitent le fil de l’actualité.

Objet high-tech, hyper hype, le drone n’est pas simplement réservé à l’armée ou à des espions mystérieux. Plus qu’un simple joujou, c’est le nouvel accessoire énigmatique qui éveille les curieux et promet une admiration confuse. Le luxe est également un moyen de se distinguer: maîtriser cet objet nous transforme en Geek chic.

Parrot, d’un geste novateur, démocratise le drone alors qu’il fait la un des journaux télévisés (de l’espionnage des centrales nucléaires à son utilisation controversée dans l’arbitrage sportif). Assimilé par le grand public à une arme, il devient l’arme de Parrot, avec plus de 1,5 million de drones vendus dans le monde.

Comme le Birkin d’Hermès , le drone de Parrot promet de devenir culte. Exigeant , Parrot conçoit des drones légers (moins de 500 grammes) et faciles à piloter depuis un smartphone ou une tablette. Son Minidrone, en particulier le modèle Bebop drone avec caméra full HD, est un véritable best-seller.

Depuis la fin de l’année 2013, Airnov, leader des drones dans le domaine de l’agriculture, enrichit la gamme du groupe Parrot.  Répondant au besoin de plus de 5000 agriculteurs Airnov apporte un savoir particulier qui permet de créé des drones de plus en plus pointus. Dans cette recherche de l’excellence, EOS Innovation rejoint le groupe Parrot dans le cadre d’accords d’achat croisés. Les drones pourront alors bénéficier des capteurs le plus innovant: EOS développant une recherche de pointe dans la « e-vigileance », la sensibilité de ses capteurs permet de déclencher  à distances les moindres intrusions sur des  sites sensibles.

Capture d’écran 2015-06-15 à 16.11.24

Relevant d’un film d’espionnage, ou d’un récit de science-fiction, soyer sur d’avoir votre drone. A la convoitise de tous les regards, le drone est le prolongement de la puissance qui fait de vous quelqu’un d’hors-normes. Quelqu’un qui possède le luxe de contrôler son environnement.

Le paradoxe, moteur de ce succès , c’est que le drone est à la fois un objet extraordinaire,  utilisé par les professionnels pour les opérations à plus hauts risques, et devient un objet ordinaire pour un public qui n’en est pas moins ; grâce à des sociétés visionnaires comme le groupe Parrot.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 65044 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines