Magazine Insolite

Promenade en montagne pour le chat aveugle

Publié le 16 juin 2015 par Didier Vincent

Today Stevie climbed a mountain. Stevie is blind.

Le compte Twitter : Patrick Corr

La page Facebook :Love your cat

Une jolie vidéo. J'aime. Un chat n'est pas vraiment aveugle, au sens de l'humain. Il compense, si on peut dire, avec bien d'autres ressources qu'on subodore chez les chats. Ouïe ultra sensible. Odorat très performant. Sensation aux vibrations grâce aux vibrisses, au pelage, aux pattes. Sixième sens, bien sûr. Et puis, il a un maître qui l'aime plus que tout, qui le cocoone.

Bon, on ne va pas épiloguer.

Rappelez-vous d'Oscar

Fermez les yeux ! Vous êtes aveugles . Mais non ! Vous trichez là, puisque vous lisez. Fermez les yeux mentalement alors. Vous êtes un chat ok ? Lui, Oskar, il est aveugle de naissance. Il ne sait même pas qu'il est un chat. Il n'en n'a même jamais vu, de chats. Il a les yeux fermés à vie. Il ne saura jamais rien du monde qui soit visible. Fermez les yeux ! Non, c'est vain. On ne peut même pas imaginer ce monde de chat sans chats et qui sait pas qu'il en est lui-même un. On ne peut même pas imaginer que ce chat « pense » voir un jour. Il est naturellement comme ça, dans le noir, le monde est en lui, en fait, immensité intérieure. Ouvrez les yeux, cessez de rêver ! Regardez-le. Depuis la première vidéo, il y a 6 mois, il a grandi, pris de l'assurance. Tout un monde fait de sons, d'odeurs, de vibrations, de densités, d'infinies variations de température le guide. Il n'a pas d'yeux, mais un chat, en fait, si, il sait ce que c'est, il en a une « vision », il en a une représentation mentale complexe et élaborée. Regardez-le suivre son compagnon. Regardez-le réagir au moindre mouvement, à la moindre variation de la densité de l'air, au moindre soupçon de bruit. Ce monde noir, il en a apprivoisé (c'est curieux de dire ça d'un chat) la structure en s'y cognant sans doute plus qu'un autre, en tombant plus souvent, en tâtonnant, en bravant l'inconnu. Vibrisses, coussinets, oreilles, cils, pelage, tout lui sert de guide. Il est sensible à tout cela et en fait un monde, son monde. Fermez les yeux maintenant. Imaginez de vivre dans un monde sans contour, sans couleur, un monde peuplé de sons, de mots, d'odeurs, une pièce immense et sans murs. Imaginez-vous sans image, sans reflet, sans début ni fin. Vous êtes Oskar, le chat aveugle. Vous entendez soudain votre nom, vous accourez, tout joyeux vers cette présence humaine qui vous a adoptée, qui s'occupe de vous, jour après jour, qui vous caresse, vous nourrit, joue avec vous. Vous êtes Oskar, vous ne savez même pas que vous êtes un chat, vous n'avez jamais vu d'humains, mais vous savez au fond de vous, ce qu'aimer veut dire.

Des nouvelles d'Oscar ? Bien sûr :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10092 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine