Magazine Poésie

Merci patron...

Par Pandora


Merci patron...
Lundi matin je devais « covoiturer » 2 collègues pour nous rendre tous ensemble à une réunion de travail. Fidèle à ma réputation, je suis partie en retard (vous ai-je dit que j’étais toujours en retard ? Je ne crois pas et c'est maintenant chose faite: mieux vaut tard que jamais !) et je me suis donc dépêchée de les rejoindre pour que nous n’arrivions pas trop à la dernière minute (surtout eux, parce que moi j’ai l’habitude…)

Fidèle à mes habitudes (bis), j’ai donc reporté à plus tard certaines corvées (je suis sûre par contre de vous avoir dit que j’étais procrastinate, avec la sale manie de remettre à demain ce qui pourrait être fait le jour même….) et notamment celle de m’occuper du petit voyant orange d’essence allumé depuis quelque temps. Aller chercher de l’essence m’aurait encore retardée et cela aurait commencé à faire long pour mes collègues, même patients et compréhensifs.

Vous commencez à deviner la suite ? Faites un effort, pas de texte à chute cette fois, la suite est assez prévisible ! Regardez l'image...
Je vous aide encore : ce qui devait arriver arriva….

Je passe donc prendre mes collègues, les réveillant d’un coup de klaxon puisque la longue attente les avait endormis et nous partons pour notre réunion. Essayons de partir plutôt puisqu’au bout de quelques centaines de mètres ma voiture ralentit de plus en plus… pour s’arrêter. Vous a-t-on déjà fait le coup de la panne ? Moi oui, enfin c’est moi qui l’ai fait à mes collègues. C’était ma première fois… et cela m’a plutôt amusée, nous a plutôt amusés.

Bon il se trouve que les conditions n’étaient pas les meilleures puisque si un collègue homme faisait partie du trio, il se trouve que ses préférences ne vont pas du côté des femmes. Que ma deuxième collègue (et néanmoins bonne amie) est mariée et mère de famille et que MES préférences ne vont pas du côté des femmes non plus. Qu’en plus nous nous trouvions sur la piste cyclable (réflexe de dernière minute) d’un axe plutôt passant. Qu’enfin nous devions ma collègue et moi présenter quelque chose à ladite réunion dans la matinée et que nous n’avions de toutes façons pas le temps de batifoler si tant est que nous en ayons eu envie.
Mais il faisait beau et chaud et nous avions un peu de temps devant nous avant la présentation. Une station service se trouvait à quelques centaines de mètres et mon amie avait contacté son mari pour qu'il vienne nous dépanner avec un jerrican. Tout allait bien donc...

Et alors ?

Et alors ?


Et alors ? Alors Zorro est arrivé sous la forme de notre gentil et vénéré patron qui nous voyant debout au bord de la route à discuter est venu à notre secours (Merci Patron)

Lui s’est arrêté ce qui n’est pas le cas, nous l’avons appris plus tard, de quelques autres collègues qui nous ont vus sur le bord de la route sans s'arrêter. Et ce bien que nous ayant vus discuter, tranquillement certes, mais à 8h15 du matin quand nous devions nous rendre à une réunion 15 minutes plus tard, et à côté de ma voiture rangée plutôt que garée sur la piste cyclable, warnings allumés...
Ils ne sont pas posé plus de questions que cela…


  
Moralités (au pluriel parce qu'il y en a beaucoup...):

  • Quand on devient patron c’est quelquefois parce qu’on est plus intelligent que les autres.
  • Quand on est patron, on peut rester sympa et gentil.
  • Quand on a une voiture, il vaut mieux éviter de se faire conduire par Pandora.

    Quand on est en panne et que l'on souhaite se faire aider il vaut mieux éviter de discuter tranquillement mais plutôt avoir l'air désespèré voire relever sa jupe (si on en a une) quand la situation est particulièrement critique
  • Quand le voyant d’essence s’allume, il est plus raisonnable d’aller refaire son plein d’essence sans tarder.
  • Quand on veut faire le coup de la panne, il vaut mieux le faire avec un homme hétérosexuel en préférant le duo au trio (sauf préférences particulières sur lesquelles je ne porterai aucun jugement)

La leçon du jour :

Je suis maintenant sûre que la contenance de mon réservoir est bien de 50 litres...mais pas une goutte de plus ;-))


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pandora 57 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines