Magazine

Les projets du Maire de Nice

Publié le 03 juin 2008 par Jfa

Le Monde du 31/05 décline les priorités annoncées du Maire de Nice. Après la myriade de promesses pré-électorales, C. Estrosi, au prétexte d’une ville trop endettée, revient à l’essentiel de son projet: le béton et les fleurs à ses amis du BTP. Au programme:

- L’abandon du projet de nouvelle Mairie de Libération au bénéfice d’“équipement de proximité”. Cela semble certes une bonne décision. Reste à voir, au milieu des dits équipements annoncés, quels seront les cadeaux faits aux promoteurs privés pour des logements qui ne seront vraisemblablement pas sociaux.

- Le Port de Nice va devenir un simple port de plaisance, avec la construction d’un port de commerce à l’embouchure du Var “connecté avec l’aéroport et la future gare TGV”. J’ai personnellement des doutes, et pour plusieurs raisons, sur la faisabilité de ce nouveau port à l’endroit indiqué. Par contre, je vous invite à suivre attentivement au bénéfice de qui sera effectué le réaménagement du quartier du Port Lympia.

- Tramway: peu soucieux d’affronter la grogne qui accompagne toujours les travaux, on sent dans les décalarations de notre maire que les perspectives de réalisation de la ligne 2 du tramway s’évanouissent tous les jours un peu plus: ce chantier profitant peu aux acteurs du BTP local.

- Le “Grand Stade”: d’une capacité de 40 000 places (quand la moyenne des spectateurs niçois oscille entre 9 et 12 000) en partenariat public-privé. La candidature de la ville à l’Euro 2016 (qui fait rire les experts au moins autant que la candidature de Nice comme capitale culturelle européenne) est le moyen de faire passer la pillule et les cadeaux dont sera couvert pendant 50 à 60 ans, le prestataire choisi. De mauvaises langues glosent déjà sur les appétissants tranferts que ce marché va entraîner vers des comptes des Iles Caïman et autres paradis de l’argent sale.

- La Plaine du Var: ce sera, là aussi, n’en doutons pas, le triomphe du bétonnage et nous serions nombreux à être étonnés si les logements pour actifs (à salaire moyen) et les logements sociaux se taillaient la part du lion.

Sur de tous autres sujets:

- il s’en concocte de belles dans les écoles primaires avec les questionnaires aux parents (assortis d’une amende de 300 € s’ils ne les remplissent pas). Voir l’article du Contre-journal de Libé.

- Où l’on s’aperçoit des objectifs réels de la suppression de la pub sur le service public de télévision: faire faire plus de fric aux chaînes privées; cf l’article de Marianne. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog