Magazine Journal intime

La grande ourse

Par Vanessav
Nous profitons d'une lecture (que nous poursuivrons cet été en vacances en la mettant en pratique), "Constellations, une livre phosphorescent à lire sous les étoiles" d'Anne JANKELIOWITCH et illustré par Sarah ANDREACCHIO, pour nous arrêter sur l'une des constellations les plus apparentes à l’œil nu, même à Paris. La grande ourse.
La grande ourse
*source La grande ourse, carte de nomenclature du Jardin de Kiran (matériel qui sera imprimé et plastifié pour cet été)
Le lutin est perplexe: une ourse?! mais c'est une casserole! Oui nous avons beau dire ce n'est pas flagrant de voir un plantigrade dans cette forme là.Mais la constellation de la grande ourse n'est pas constituée que de ces 7 étoiles principales mais bien d'environ 210 étoiles. En en rajoutant certaines, la forme est un peu plus apparente.
La grande ourse*source club d'astronomie des moulins
La grande ourse
Et quelle est donc cette ourse dont on parle. Non pas celle qui envoie des lettres à son ami l'oiseau. Pas vraiment celle qui dort dans la galette. Mais c'est bien elle qui descend sur terre dans l'histoire de Carl NORAC illustré par Kitty CROWTHER.
La grande ourse
Mais en fait, l'ourse est la victime des jeux des dieux grecs. Cette constellation doit son nom aux premiers observateurs du ciel, des astronomes de l'Antiquité et s'inspire d'un mythe. L'ourse était une nymphe, Callisto, dont s'éprend Zeus. Celle-ci est au service d'Artémis, déesse de la chasse. Alors est-ce par vengeance de la part de sa patronne ou pour la sauvegarder du courroux de la femme légitime de Zeus, elle fut transformée en ourse sur terre et tuée par la flèche de son fils (conçu avec Zeus). Par pitié, Zeus les enverra tous les deux après leur mort dans le ciel, la Grande Ourse et la Petite Ourse à côté.
Nous nous sommes arrêtés aussi sur une maquette étrange que nous avions eu à la Cité des sciences. La constellation de la grande ourse déstructurée. Ou plutôt la réelle disposition des étoiles principales...
La grande ourse*source
Notre vision des constellations est une illusion, presque une anamorphose: en fait les étoiles qui les composent ne sont pas à la même distance de la terre et n'étant pas sur une surface plane, elles forment une figure en 3D.Cela présage d'autres beaux moments à la belle étoile.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vanessav 1193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog