Magazine Autres sports

La brede : la suavité andalouse de curro diaz et l'animo de juan leal

Publié le 21 juin 2015 par Jeanmi64

La brède par un temps magnifique et chaud, une arène quasi pleine, les facheux tenus à distance le temps de la caoriida, toutes les conditions étaient réunies pour une bonne après-midi.

Toros de Pedres de beau trapio, de présentation inégale (du 3eme laid de cornes au 6eme le mieux présenté), mais un ensemble correct pour une arène de cette catégorie, malgré quelques signes de faiblesse (le 4eme, changé, ne tenait pas sur ses pattes.....)

DSC01155_redimensionner

Le paseo fut précédé d' une vuelta d' une banderole rappelant la tradition taurine du lieu, la plus septentrionale des arènes du monde taurin.

DSC01197_redimensionner

Curro Diaz et Juan Leal sont sortis a hombros. Eugenio de Mora remplaçait Alberto Lopez Simon, porté pâle pour raisons de blessures madrilènes encore handicapantes. Mais la nuit devant porter conseil, il sera à Istres demain pour remplacer Manzanares. Il n'est sans doute pas prêt de refouler le sable girondin.....

Curro Diaz, c'est la suavité de la tauromachie andalouse incarné. Et quand il a la chance de tomber sur deux toros qui se prêtent au jeu, le public se régale. Et aujourd' hui il s'est régalé.....Zocato, àcôté de moi, s'époumonait dans des "ole" aussi profonds que certaines passes de Curro Diaz (! on l'entendra sûrement dans la vidéo à venir). Classe, pûreté, noblesse, dans une attitude de corps relâché, voilà ce que nous a offert ce maestro, revenu à son meilleur niveau, après sans doute un passage à vide suite à une fracture de la jambe à Séville il y a quelques années. Un régal, je le répète. Un pinchazo à son 1er ne lui laisse qu' une oreille et une bonne estocade d'effet rapide font tomber les 2 oreilles du deuxième. Sa décision et son sourire faisaient plaisir à voir !

cd - DSC01169_redimensionner

cd - DSC01184_redimensionner

cd - DSC01186_redimensionner

cd - DSC01190_redimensionner

Juan Leal ne pût vraiment s'entendre avec son premier adversaire, malgré de louables efforts sur les 2 bords, avant de se lancer dans la circulaire inversée, la marque de la maison. 2 tentatives pour l'estoc et salut poli. Mais à son deuxième, il trouva un adversaire, sans doute le meilleur de l'après-midi sur la noblesse, qui lui permit de faire sa tauromachie dns la pointe des cornes. C'est vrai qu' il en a le bougre ! Et le public aime ça, surtout uand le toro tournicote au ras des cuisses. Une bonne estocade, 2 oreilles arrachées par un public enthousiaste et un président qui n'aime pas lui déplaire.

jl - DSC01193_redimensionner

jl- DSC01191_redimensionner

Eugenio de Mora était pour beaucoup une (re?)découverte. A son premier, il sembla prendre la mesure dés la première série, mais se cantonna dans une faena droitière, sans vraiment se croiser. Pinchazo, silence. Son 2eme, invalide ne lui permit rien. Il abrégea. Silence. Mais il mérite d' être revu. A Bayonne ?

em - DSC01158_redimensionner

em- DSC01161_redimensionner

Et le sourire du jour me direz vous? Il en étonnera certains, mais il prouve que, si l'on a besoin de la sécurité dans les arènes ou alentours, cela peut se faire avec le sourire !

DSC01149_redimensionner

A suivre, lundi, la vidéo de cette tarde.

Demain, c'est Aire, les affaires reprennent !

.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines