Magazine Politique

Un monde qui s'abreuve de violence est appeler a disparaître

Publié le 20 juin 2015 par Ghx62
Partout à travers le monde, des enfants meurent et souvent dans des conditions atroces, les guerres ne sont pas les seules conséquences de ce terrible constat, l’homme et son inhumanité, l’homme toujours à la recherche du pouvoir, le pouvoir de l’argent, car c’est bien là que se trouve l’origine de tous les maux de la terre et dire aujourd’hui  alors qu’ une partie des citoyens du monde sont scandaleusement riches et justement parce qu’ils sont immensément riche , ils seraient en mesure  de changer la face du monde et d’agir pour mettre fin à la déchéance de l’homme du 21 IIème siècle.UN MONDE QUI S'ABREUVE DE VIOLENCE EST APPELER A DISPARAÎTRE

On connait quelques exceptions, un couple d’italien multimillionnaire a investi dans l’acquisition d’un bateau qui vogue entre les côtes italiennes et en direction des côtes syriennes, libyennes zn vue de venir en aide aux migrants en perdition sur cette mer devenue un cimetière…UN MONDE QUI S'ABREUVE DE VIOLENCE EST APPELER A DISPARAÎTREHélas, on compterait bien sur les doigts d’une main, les initiatives humanitaires et privées..Ce qui se passe au Moyen-Orient avec les tueurs de daech, cette folie meurtrière qui a pris son départ quelque en Syrie, sans aucun doute les principaux dirigeants du monde actuel savaient que ce genre de situation était prévisible, les géopoliticiens pouvaient prévoir l’émergence de ces fous d’un dieu auxquels, ils ne croient même pas..

UN MONDE QUI S'ABREUVE DE VIOLENCE EST APPELER A DISPARAÎTRE
Les forces armées qui s'affrontent au Soudan du Sud ont perpétré des crimes atroces contre des enfants : émasculations, viols, les ligotant parfois ensemble avant de leur trancher la gorge, ont rapporté les Nations unies."Des survivants ont raconté qu'on a laissé saigner à mort des garçons émasculés... que des filles d'à peine huit ans ont été violées collectivement puis assassinées", a déclaré Anthony Lake, le directeur général de l'Unicef, l'agence de l'ONU pour l'enfance, dans un communiqué publié cette semaine."Des enfants ont été attachés ensemble avant que leurs agresseurs ne leur tranchent la gorge... d'autres ont été jetés dans des bâtiments en feu", a-t-il ajouté.Des dizaines de milliers d'enfants auraient été tués au cours de la guerre civile qui déchire le Soudan du Sud depuis dix-huit mois, même s'il n'existe pas de bilan officiel. Au moins 129 enfants ont été tués le mois dernier dans l'Etat d'Unité, dans le nord du pays, théâtre des combats parmi les plus violents du confit, a ajouté l'Unicef.Celui-ci a éclaté en décembre 2013, avec des combats au sein de l'armée sud-soudanaise, fracturée le long de lignes politico-ethniques par la rivalité à la tête du régime entre le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar.Cette guerre a été caractérisée par des massacres ethniques attribuables aux deux camps, des viols et l'emploi d'enfants soldats dont des milliers ont été enlevés pour combattre."La violence contre les enfants au Soudan du Sud a atteint un nouveau sommet dans la brutalité", a ajouté M. Lake.UN MONDE QUI S'ABREUVE DE VIOLENCE EST APPELER A DISPARAÎTRE
"Des enfants sont aussi recrutés à un rythme alarmant dans les groupes armés des deux cotés - environ 13.000 ont été contraints de participer à ce conflit dont ils ne sont pas responsables", a ajouté M. Lake."Vous pouvez imaginer les séquelles physiques et psychologiques sur ces enfants - pas seulement celles liées à la violence qui leur a été infligée mais aussi la souffrance qu'ils ont dû infliger à d'autres".L'ONU a averti cette semaine que quelque 250.000 enfants risquaient de mourir de faim au Soudan du Sud, tandis que les deux-tiers des 12 millions d'habitants ont besoin d'aide et que 4,5 millions d'entre eux risquent de manquer gravement de nourriture."Au nom de l'Humanité et de la décence la plus élémentaire, cette violence contre les innocents doit cesser", a ajouté M. Lake.Un seul enfant qui aurait subi les violences de ces fous, c'est bien entendu, un de trop, nous vivons dans un monde de fous, mais bon sang de bon sang, quand le monde des gens qui a encore un peu d'humanité ,de solidarité, d'amour du prochain , tout simplement, quand va t'on arrêter ce carnage qui n'est rien d'autre qu'un autre génocide, comme si certains pensent que nous sommes trop nombreux sur terre et qu'il faut faire une épuration!!!!!!!, je le crois de plus en plus, plus les riches deviennent riches, plus ils deviennent égoïstes et pensent que la planète terre est trop petite pour eux...moi qui qui ne croit pas en un dieu, je vous en prie, vous qui croyez, vous qui espérez d'un monde meilleur est encore possible, je ne sais pas ce que vous pouvez encore faire, mais arrêtez de vous entre déchirer et pensez aux préceptes de vos idoles qui prônaient la paix et la solidarité et vous aurez alors enfin compris l'essentiel ...
Sommes-nous dans un mauvais rêve ou plutôt dans un affreux cauchemar. Va-t-on  enfin se réveiller et constater qu'une telle cruauté n'est pas crédible ? La marche de notre monde est totalement insoutenable !!!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ghx62 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines