Magazine Santé

DONS d’ORGANES : Ouvrons le dialogue à l’occasion de la journée nationale du 22 juin – CHU de Toulouse

Publié le 21 juin 2015 par Santelog @santelog

Don d'organes affiche(2)Le CHU de Toulouse ouvre le dialogue sur le don d’organes à l’occasion de la journée nationale du 22 juin !

Sous l’égide de l’Agence de la biomédecine, les équipes de la Coordination Hospitalière de Prélèvement d’Organes et de Tissus du CHU de Toulouse vont rencontrer le grand public pour évoquer le don d’organes au travers du message : «Dites-le à vos proches. Car c’est vers eux que les médecins se tourneront en cas de décès, pour savoir si vous étiez opposés, ou non, au don d’organes».
A l’occasion de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, l’équipe du CHU répondra à toutes vos questions :

lundi 22 juin, de 10h à 16h,

dans l’espace de la station de métro Jean Jaurès,

au niveau du patio côté sortie du parking.

Don d’organes et de tissus en Midi-Pyrénées : une augmentation de 15% en trois ans
Au cours de l’année 2014, l’activité de prélèvements d’organes et de tissus a progressé de façon significative au CHU de Toulouse ainsi qu’en Midi-Pyrénées. Près de 100 situations de mort encéphalique ont été identifiées au CHU de Toulouse. Parmi ces patients, cinquante et un d’entre eux ont été donneurs d’organes. Pour l’ensemble de la région Midi-Pyrénées, ce sont 142 situations de mort encéphalique et 73 dons qui ont été recensés dans les établissements publics et privés.

Une meilleure compréhension du don par les proches qui l’abordent spontanément

HOPITAL NHS
Les taux de réussite technique des greffes et le service réel qu’elles rendent sont mieux connus de la communauté soignante. L’opportunité du don d’organes est une chance pour d’autres patients.
Dans le même temps, on ressent une meilleure compréhension de la situation par les proches des donneurs potentiels qui abordent plus spontanément le sujet. Ce savoir-faire des équipes de santé, publiques et privées, évolue dans toute la région Midi-Pyrénées avec une augmentation globale de l’activité de 15% en trois ans. Cette amélioration porte Midi-Pyrénées au niveau des moyennes nationales.

Le don de cornées couvre enfin les besoins
Dans le même temps, plus de 370 personnes ont fait don de leurs cornées dans toute la région. Ceci va permettre de réduire les délais d’attente de greffe des patients car les dons couvrent enfin l’augmentation des besoins.

Le don, une démarche solidaire

Cette médecine complexe ne doit pas s’arrêter à la réussite technique qui honore la pratique des équipes médicales et soignantes. Il faut remercier ceux qui, positionnés en faveur du don, l’ont fait. Il faut remercier les proches de ces donneurs qui ont su accompagner cette démarche solidaire.

L’unité de coordination hospitalière des prélèvements d’organes et de tissus
Elle a été créée en juillet 1998, en conformité avec les règles de bonnes pratiques édictées par les lois de bioéthiques de 1994. Des infirmiers, un cadre de santé et un médecin coordonnateur composent cette équipe qui coordonne le prélèvement d’organes au sein du CHU et qui accompagne aussi les autres établissements de santé de Midi-Pyrénées dans le cadre d’une activité de réseau.

Greffes d’organes et de tissus réalisés au CHU de Toulouse en 2014 :

  • Rein : 197 ;
  • Foie : 44 ;
  • Coeur : 17 ;
  • Poumon : 13 ;
  • Pancréas : 11 ;
  • Cornée : 165.

Source : Communiqué de presse du CHRU de Toulouse, le 19 juin 2015.

Contact :
Dominique Soulié : soulie.d@chu-toulouse.fr – Tél. : 05 61 77 83 49 / 06 27 59 58 96

DONS d’ORGANES : Ouvrons le dialogue à l’occasion de la journée nationale du 22 juin – CHU de Toulouse

A lire «Un DON en MOI» : La GREFFE RÉNALE à partir d’un DONNEUR VIVANT
Accéder 
aux dernières actualités sur les transplantations et les dons d’organes et de tissus


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine