Magazine Autres sports

Aire : les armagnacs n'ont pas eu beaucoup de travail......

Publié le 22 juin 2015 par Jeanmi64

Les Armagnacs, c'était la banda de musica de la corrida de Aire sur l'Adour  aujourd'hui. Et ils n'ont pas eu à jouer une seule pendant les faenas de cet après-midi. Parce que cela n'était pas de circonstance, sauf une fois, pour Morenito de Aranda, où le président a décidé que cela ne le méritait pas.

Trève de plaisanteris : On savait en venant qu'avec les toros de Fraile, ce ne serait pas une partie de plaisir. Et c'est vrai que cela ne l'a pas été pour Rafaelillo et Mehdi Savalli. Morenito de Aranda, certes le mieux servi, lui s'est montré à la hauteur.

Les toros de Fraile étaient de format et présentation au point. Une grande propension a aller au cheval tous seuls, sans trop pousser en général une fois leur cible atteinte. Ce qui a valu des équipages de piquero pris dés leur sortie en piste, ou une chute impressionnante, l'homme sauvé par un quite opportun de Mehdi Savalli. Tous cela pour une vingtaine de piques au total, dont une bonne moitié sur décision du toro. Seul Morenito de Aranda a fait de bonnes mises en suerte, à distance, jusqu' au centre de l'arène. Pour le reste, matadors et cuadrillas ont paru un peu dépassés. D'ailleurs en général les cuadrillas semblaient un peu désorientées par le comportement et la mansuétude de certains toros.

Morenito de Aranda donc : Une tauromachie , notamment lors de sa première faena, de grande classe face au meilleur toro de l'après-midi. Une tauromachie à la fois sérieuse et relachée, sans fioritures inutiles, avec quand même, dans ses 2 faenas une grande majorité de séries droitières. Certe quelquefois la muleta s'est fait accrochée, mais la domination était présente face à des Fraile. Malheureusement, 4 épées et 2 descabellos à son 1er. Salut quand même pour un public reconnaissant le travail du maestro. Même si la 21éme faena fut un peu en dessous de la première, une estocade un poil sur le côté lui valut l'oreille du mérite.

Pour moi Rafaelillo me donne toujours la même impression ; Celle de rendre un toro avec plus de défauts qu' il n'en avait. A son 1er, il se fait accrocher et sauf peut-être une fois ne parvient pas à donner une série potable. On pouvait faire mieux avec ce toro. Son deuxième avait une popension trés nette à partir vers les planches après une ou deux passes, mais ce n'était pas le comportement de Rafaelillo qui avait la moindre chance de le retenir dans l'étoffe. (Je me souviens de 21 faenas extraordinaire de Ponce à Bilbao il y a 2 ans et Olivenza cetta année où c'est aux planches que le maestro a finalement imposé sa volonté d'une manière magistrale.. Silence aux 2

Mehdi Savalli fait le show aux banderilles, mais c'est à peu près tout. Si son premier ne lui permetait sans doute pas de briller, à son 2eme accueilli par 2 largas de rodillas, une faena brouillon où s'enchainait des pseudo-séries sans aucune construction, avec cependant le soutien d'une parti du public.Ce toro méritait sûrement mieux que ça, et il ne suffit pas de faire quelques passes à un Fraile, il faut aussi le dominer. Pas du mien. Silence apres 2 pinchazos et applaudissements.

Les photos de la journée ? En voilà !

Rafaelillo

RF - DSC01216

RF - DSC01218

RF - DSC01243

RF - DSC01246

RF - DSC01272

Morenito de Aranda :

MA - DSC01228

MA - DSC01231

MA - DSC01263

MA - DSC01265

MA - DSC01266

Mehdi Savalli :

MS - DSC01235

MS - DSC01269

MS - DSC01274

Et dans le callejon, alguazil (ette) et peones !

DSC01222

DSC01285

Et bien sûr le sourire du jour !

DSC01200

A suivre prochainement, la vidéo consacrée à la tarde de Morenito de Aranda.

.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines