Magazine Autres sports

Royal Ascot 2015

Publié le 21 juin 2015 par Altim58

Le rideau est désormais tombé sur la scéne de Royal Ascot. Fin du spectacle grandiose, charismatique, rendez vous unique, décor inimitable, écrin faste pour les meilleurs pur-sang.
Objectif atteint pour
Solow, sur les traces de Roi Soleil et Valixir en dépit d'une confrontation manquée avec Able Friend, apathique, désorienté par l'autoroute royal, statufié sur la bande d'arrêt d'urgence. Et beau doublé français avec Esotérique, dans l'aspiration des foulées (pour autant moins démonstratives) de Solow.
Dans les St James,
Make Believe a produit des foulées de contrarié, Gleneagles s'est imposé, continue son ascension et devrait être revu dans les Sussex fin juillet (peut-être face à Solow)
Dans les Coronation, exceptionnelle intuition de C.Soumillon qui a déposé 
Ervedya juste devant Found après un parcours audacieux.

Parmi les déceptions, les contre-performances d'Ectot et Gailo Chop dans les Prince of Wales qui n'ont pas pu se mettre au niveau de Manduro et Vision d'Etat. Vainqueur un Free Eagle qui devrait faire une grande année.
Dans les Duke of Cambridge,
Cladocera a fait ce qu'elle a pu (troisième) face à une opposition relevée où Rizeena (une gagnante des Coronation Stakes) a échoué face à une suprenante Amazing Maria.
Royal Ascot méritait un héros. Ce fut
Ryan Moore, impérial, gourmand de victoires sans rictus excessif, sans enthousiasme immodéré.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Altim58 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines