Magazine Auto/moto

Tesla : une batterie plus puissante

Publié le 22 juin 2015 par Critiqueauto
Tesla : une batterie plus puissante

Tesla est l’entreprise de l’heure en matière d’automobile électrique, si bien qu’elle n’arrive tout simplement plus à fournir à la demande du marché. Le constructeur situé en Californie a tout simplement révolutionné l’industrie de l’automobile électrique à travers le monde en plus de dévoiler au grand public l’ensemble de son Ĺ“uvre. Bref, c’est en partie grâce à Tesla si tous les constructeurs automobiles ont des voitures électriques dans leur gamme aujourd’hui.

Même si Tesla a décidé de dévoiler tous ses secrets, l’entreprise américaine n’a certainement pas fini d’innover et dans ce cadre, elle vient tout juste de lancer son nouveau projet, soit une batterie plus puissante au graphène. Qu’est-ce que ça mange en hiver du graphène? Eh bien, je dois vous avouer que je n’en savais pas plus que vous sur cette matière avant d’en faire une recherche, il ce trouve que le graphène est un matériau est composé du même élément que le graphite, soit le carbone, mais sous une forme différente. Il s’agit d’un matériau ultraconducteur qui permettrait à la Tesla Model S de littéralement doubler son autonomie, elle qui est déjà capable de couvrir l’impressionnante distance de 426 kilomètres sur une seule charge.

Un objectif clair

Grâce au graphène, Teska entend quadrupler la densité de ses batteries, ce qui n’est certes pas une mince affaire, mais le constructeur américain a su nous montrer que rien n’est impossible en la matière. Le seul hic, c’est que le graphène est un matériau assez rare et très dispendieux à produire, mais ce n’est certainement pas ça qui va arrêter le progrès puisque le gouvernement européen vient tout juste d’investir près d’un demi-milliard d’Euros dans la recherche sur le graphène.

D’autres solutions

Trouver une batterie qui permet une meilleure autonomie, c’est une chose, mais le véritable problème en matière de voiture électrique, ce sont les infrastructures. Ă€ ce sujet, Tesla a voulu démontrer qu’un système de remplacement rapide des batteries pourrait être la solution, ce qui n’a étonnamment pas impressionné les consommateurs qui se sont prêtés au test. Néanmoins, Tesla compte pour l’instant sur ses stations de recharge rapide dont l’efficacité ne cesse de faire des adeptes. Cette solution est nettement moins coĂťteuse à développer et elle coĂťte aussi moins chère aux consommateurs, car une station d’échange de batterie, ne prend certes que quelques minutes, mais elle équivaut à un plein d’essence sur le plan financier, ce qui est en quelques sortes l’antithèse de la voiture électrique.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines