Magazine High tech

Apple Music : Des redevances seront versées aux artistes dès le lancement

Publié le 22 juin 2015 par _nicolas @BranchezVous

Changement d'idée

Apple Music : Des redevances seront versées aux artistes dès le lancement

Suite à la sortie de Taylor Swift, Apple revient sur sa décision et versera des royautés aux artistes lors des premiers mois de la mise en service d'Apple Music.

Devra-t-on instaurer l'indice Taylor Swift pour évaluer les services musicaux par abonnements? Plusieurs mois après le départ fracassant de la chanteuse de Spotify, Swift a répété essentiellement la même stratégie, mais en ciblant cette fois Apple Music.

"Trois mois sans salaire est une longue période, et il est injuste de demander à quiconque de travailler sans rémunération."

En dévoilant son nouveau service musical par abonnement au début du mois, Apple a annoncé que les utilisateurs pourraient profiter d'une période de grâce de trois mois gratuits. Par conséquent, puisqu'aucun revenu n'allait être généré durant cette période, les artistes n'allaient toucher aucune compensation. En somme, ces derniers devaient partager le risque financier lié au déploiement d'Apple Music s'ils souhaitaient potentiellement accéder à une nouvelle source de revenus.

"Je trouve que cette décision est choquante, décevante, et va complètement à l'encontre d'une entreprise qui s'est toujours montrée progressiste et généreuse", a déclaré la chanteuse de 25 ans sur son blogue, qualifiant Apple de l'un de ses "meilleurs partenaires de vente", faisant référence aux revenus qu'elle génère avec sa musique sur iTunes.

"Trois mois sans salaire est une longue période, et il est injuste de demander à quiconque de travailler sans rémunération. [...] Nous ne vous demandons pas de nous offrir des iPhone gratuitement. S'il vous plaît, ne nous demandez pas de vous fournir notre musique sans compensation."

Bien entendu, le succès de Taylor Swift ces dernières années nous laisse croire que la chanteuse n'a certainement pas de difficulté à subvenir à ses besoins. Il faut toutefois également prendre en considération les musiciens indépendants, dont la majorité peut difficilement se permettre d'offrir gracieusement ses œuvres pour une si longue durée.

We hear you @taylorswift13 and indie artists. Love, Apple

- Eddy Cue (@cue) June 22, 2015

Devant la mauvaise presse que risquait de produire les critiques de Swift à l'égard d'Apple Music, l'entreprise a rapidement changé son fusil d'épaule. Selon la BBC, Eddy Cue, vice-président responsable des logiciels et services en ligne d'Apple, a personnellement téléphoné à la chanteuse pour l'informer que son message avait bel et bien été reçu, et que la politique avait été changée.

"Quand je me suis réveillé ce matin et que j'ai vu la lettre écrite par Taylor, ça a vraiment solidifié l'idée que nous avions besoin de faire ce changement", a déclaré Cue à l'agence Associated Press.

"Nous avions initialement négocié ces accords en tenant pour acquis qu'ils allaient toucher des royautés plus élevées afin de compenser cette brève période", a-t-il ajouté. Désormais, les artistes seront non seulement payé pour les trois premiers mois, mais ils vont "également conserver le taux de redevances plus élevé", comme le stipule les contrats entre Apple Music et les diverses maisons de disques.

I am elated and relieved. Thank you for your words of support today. They listened to us.

- Taylor Swift (@taylorswift13) June 22, 2015

Devant être lancé le 30 juin prochain dans plus d'une centaine de pays (soit presque le double d'endroits où Spotify mène ses activités), Apple a déclaré qu'elle versera en moyenne 73% des recettes aux artistes. Ce chiffre est variable selon les marchés, les lois fiscales et relatives au droit d'auteur étant généralement bien différentes d'un pays à l'autre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


_nicolas 159485 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine