Magazine High tech

Test de la montre GPS Geonaute 200

Publié le 24 juin 2015 par Djailla @djailla

Geonaute ONmove 200 - Noire - Face

Après un premier test plutôt positif de la montre de la même marque (test de la montre Geonaute ONmove) voici celui de sa remplaçante, la Geonaute ONmove 200. Quelques nouveautés mais une formule simple efficace pour une des montres GPS les plus abordable du marché !

Un modèle plus fin et plus compact

Geonaute ONmove 200 - Noire - Côté

La version précédente pêchait encore par son embonpoint et son poids. Chose corrigée avec la ONmove 200. Pas vraiment de gain de poids, mais surtout une forme et de conception plus compacte. Soit 51g et 15 mm d’épaisseur, totalement dans la moyenne des produits équivalents.

La montre est très agréable à porter, même au quotidien. Assez sobre et discrète.

Des fonctions modernes

La grosse nouveauté de cette montre est l’utilisation massive de la technologie Bluetooth SMART dans la montre. Et ceci pour deux usages différents :

– La communication avec les cardios compatibles (la liste ici : http://support.geonaute.com/bluetooth)

La plupart des marques de montres de sport récentes ont migré vers cette nouvelle technologie au détriment de ANT+ utilisé précédemment. Il existe donc maintenant une foule d’accessoires compatibles Bluetooth SMART et principalement des cardio, j’en ai d’ailleurs testé plusieurs. La Geonaute 200 sera donc compatible avec tous ces modèles pour enregistrer votre rythme cardiaque pendant l’effort.

– La communication avec les smartphone pour le transfert des données

IMG_3445

C’est la grosse tendance du moment, se libérer de l’ordinateur pour transférer les données de la montre vers les sites ou sont stockés tous les entraînement. Et ici, Geonaute à fait du très très bon boulot. L’application iPhone qui permet de synchroniser les données de la montre est très simple et très facile à utiliser. Vous courez et une fois terminer, il vous suffit de lancer l’application pour transférer les données sur my.geonaute.com

IMG_3625

Même les marques les plus prestigieuses sont encore à la traîne sur ce genre présentation de cette fonction très utile.

Et une fois la sortie synchronisée, vous pouvez vous rendre sur la plate forme my.geonaute.com qui a fait de très gros progrès depuis son lancement.

Elle est très complète, avec une interface très claire, un petit exemple d’une sortie :

mygeonaute

Et les statistiques qui sont présentées très visuellement :

stats

En plus, sur my.geonaute, vous pourrez très facilement exporter vos données au format GPX pour les utiliser dans d’autres services comme Strava, Garmin Connect etc…

Avec ces ajouts, on pourra aussi mentionner le mode fractionné, qui même si il reste très basique (configuration de la durée de l’échauffement, des répétitions, des séries et des repos) à le mérite d’être présent. Il est encore loin de ce que propose Garmin ou Suunto, mais fera l’affaire pour les débutants.

Côté autonomie, 7 heures annoncées en activité (10 jours en mode montre), tant que vous ne faites pas d’ultra avec cette montre, ça passe !

La montre existe en gris  (comme ci dessus) ou bleu (comme ci dessous).

Geonaute ONmove 200 - Bleu - Face

Verdict

Ce modèle d’entrée de gamme (89,95€) est vraiment une très bonne surprise, un produit complet, évolutif car compatible avec la plupart des cardios récents, simple à utiliser pendant l’activité mais également pour transférer et exploiter les données.

Son rapport qualité prix est donc presque imbattable, en comparaison, le modèle Garmin Forerunner 10 à 129€ ne propose même pas l’option cardio et fractionné !

Si vous débutez, laissez vous tenter, ce produit est très bon pour une découverte de la pratique et pour se lancer. Il remplacera sans soucis votre smartphone avec son brassard, fragile et encombrant.

Note

Etoile - 4 sur 5

Retrouvez toutes les infos sur la page produit et dans cette vidéo de présentation


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Djailla 861 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines