Magazine Politique

Criminels et lâches, ils attaquent de nuit un bateau de la Flotille de la liberté

Publié le 27 juin 2015 par Plusnet
Criminels et lâches, ils attaquent de nuit un bateau de la Flotille de la liberté Un des bateaux d’une flottille d’aide se dirigeant vers la bande de Gaza assiégée « a été saboté » au cours de la nuit en Méditerranée au sud de la Crète et aurait sombré avec son équipage si ce dernier ne s’était pas aperçu de cet attentat criminel. « Quelqu’un est allé sous le bateau la nuit et a saboté ses propulseurs, juste comme le même bateau avait été saboté en 2011, » a dit le militant suédois Dror Feiler, se référant aux dommages faits à un bateau qui avait participé à une flottille précédente.

Ce militant, né en Israël, qui a embarqué sur le navire suédois Marianne de Gothenburg avec 18 autres activistes il y a presque deux mois, a ajouté que le reste des bateaux continuerait leur mission en dépit de l’incident.

On s’attend à ce que la Freedom Flotilla Coalition (FFC), la troisième flottille essayant de rompre le siège israélien contre les Palestiniens de Gaza, arrive à sa destination dans les trois jours.

Moncef Marzouki, le premier Président de la de la Tunisie post-Révolution doit se joindre à d’autres personnalités politiques à bord de la flottille de trois bateaux qui doit briser le blocus de Gaza.

Les navires seraient porteurs de petites quantité de fournitures médicales et d’aide, y compris des panneaux solaires. Les activistes visent à ouvrir le port de Gaza et à y permettre la libre circulation et le commerc
Le membre palestinien de la Knesset israélienne (Parlement) Bassel Ghattas est lui aussi à bord d’un navire de la flottille, soulevant l’indignation parmi les Israéliens qui ont réclamé qu’il soit dépouillé de l’immunité de la poursuite pour sa décision de rejoindre la campagne.

Les militants se préparent à arriver à Gaza en dépit des inquiétudes sur des tentatives possibles de Tel Aviv pour perturber leur mission comme lors de la première flottille en 2010. Alors, les forces navales israéliennes avaient attaqué le navire turc Mavi Marmara, et tué 10 de ses passagers... Un an après, la deuxième flottille, Stay Human, n’avait pas elle non plus réussi à mener à bien sa mission.
En 2007, Israël a imposé un blocus total, aérien, terrestre et naval de la Bande de Gaza. Le siège paralysant a causé un déclin sérieux dans le niveau de vie des habitants de Gaza, des niveaux sans précédent du chômage et une pauvreté persistante pour les 1,8 millions de résidents de l’enclave palestinienne, qui a été décrite par des médias comme étant la plus grande prison en plein air du monde."
Source : CanadaBoatGaza

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Plusnet 12554 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines