Magazine Côté Femmes

Lettre à celle que j'étais à 16 ans

Publié le 27 juin 2015 par Distrayante @BlogModeDeco

Lettre à celle que j'étais à 16 ansJe sais que tu as des petits soucis en ce moment, et tu en auras encore. Mais tu as de la chance d'avoir de formidables amis auprès de toi. Tu vois cette blondinette avec qui tu sors souvent ? Celle que tu connais depuis 2 -3 ans à peine ? Tu iras à Madrid avec elle dans 8 ans parce que vous serez toujours copines. Et tu vois cette autre blondinette tout aussi mignonne ? Tu iras à Amsterdam avec elle dans 8 ans également. Quant à ton amie d'enfance... tu trouveras le moyen de la voir quelques fois par an malgré les kilomètres qui vous sépareront d'ici 3 ou 4 ans. Comme quoi, tu es au moins douée pour une chose : garder tes amies plusieurs années. Et crois moi, ce n'est pas donné à tout le monde !
Oh et... Tu es belle comme tu es ! Je dirais même que tu es magnifique ! Et je t'assure que tu n'es pas grosse, alors arrête de compter les calories et vis ta vie ! Je sais aussi que tu as bon cœur, et ça te joue des tours n'est-ce pas ? Quand tu t’attaches, c’est pour du vrai, je suis bien placée pour le savoir. Et tu sais quoi ? Tu ne changeras pas, il faudrait faire avec ! Mais n'hésites pas à éliminer les personnes toxiques de ta vie. C'est vraiment important. Si tu penses que quelqu'un te mens ou te manipule, c'est surement le cas. Tu n'es ni idiote, ni parano, alors n'ai pas peur de mettre fin à certaines amitiés.
Tu dois savoir aussi que tu n’as pas à tout réussir du 1er coup.  Tu as le droit  à l'échec. Tu as le droit de rater des choses et ça ne fait pas de toi une ratée. Alors arrêtes de viser trop bas pour être sure de réussir, ça ne t'aideras pas. Et n'écoutes pas les médisants. Ils sont jaloux. Ne ris pas, je t'assure que c'est vrai. Tu dois te dire "mais elle est folle, les gens n'ont rien à m'envier", et tu as raison, car ta vie n'est pas parfaite. Mais certaines personnes ne supportent pas le bonheur chez les autres. Si tu les observes bien, tu remarqueras qu'ils dénigrent toutes les personnes comme toi qui ont des rêves pleins la tête et qui en parlent ouvertement.
Je sais que tu aimerais être quelqu'un d'autre. Tu aimerais être plus intelligente, plus forte, plus belle... mais tu dois t'accepter et t'aimer telle que tu es.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Distrayante 459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines