Magazine

Nana - tomes 1 et 2

Publié le 28 juin 2015 par 7bd @7BD
Nana - tomes 1 Titre: Nana - tomes 1 et 2
Auteur: Aï Yazawa
Année: 2002
Éditeur: Akata - Delcourt
Type: shojo
Nombre de tomes: série en 21 volumes
Nombre de pages: 180
Nana n'est pas une mais deux. Deux jeunes filles d'une vingtaine d'années, tout juste sorties du lycée.
En effet, la première Nana se nomme Nana Komatsu. C'est un cœur d'artichaut. Dès qu'elle voit un joli garçon, elle en tombe amoureuse. Mais sa rupture avec un homme pourtant marié va la faire réfléchir.
En arrivant en école d'art, elle fera la rencontre de Shoji  qui deviendra son petit-ami. Malheureusement elle sera ensuite refusée dans toutes les facs d'art et verra ses amis partir à Tokyo.
N'ayant pas les moyens de s'assumer, elle décidera de travailler jusqu'à pouvoir partir et rejoindre Shoji à Tokyo.
De son côté, la deuxième Nana se nomme Nana Osaki. C'est la chanteuse d'un groupe de rock. Elle sort d'ailleurs avec le bassiste et guitariste, Ren. Mais ce dernier a une proposition à Tokyo pour rentrer dans un groupe en vogue: Trapnest. Malgré son amour pour Ren, Nana la rockeuse choisi de rester dans sa ville pour s'améliorer.
Un an plus tard, le hasard fait se rencontrer les deux Nana, dans le train, en route pour Tokyo. Et quelques jours plus tard, une nouvelle coïncidence les fait visiter le même appartement.
Elles décideront alors d’emménager ensemble.
Mais cette colocation n'est pas si évidente au premier abord. D'un côté Nana la rockeuse est mystérieuse et ténébreuse. Elle est souvent froide et cassante, sans même s'en rendre compte. Son ambition est de vivre de la musique pour battre Ren et son groupe Trapnest dans les "charts"...
De l'autre, la deuxième Nana est candide, super enthousiaste et joyeuse. Elle se fera très vite appeler Hachi par ses amis, parce qu'elle suit toujours le choix des autres et surtout parce que ça évite les ambiguïtés entre les deux Nana. Son but dans la vie est plus terre à terre, elle rêve de se marier avec l'homme idéal...
Nana - tomes 2
La série Nana compte 21 volumes et quelques hors-série. L'édition est plutôt classique. Pour le premier volume la jaquette représente la Nana rockeuse seule à table. Dans le deuxième volume, c'est la rencontre et nous retrouvons les deux Nana dans la même pièce, à la même table.
A la fin de chaque volume on trouve quelques définitions de termes ou explications sur le mode de vie des japonais abordés dans le manga.
Dans le premier tome, les deux histoires sont bien séparées. Les deux Nana n'ont aucun lien l'une avec l'autre. On retrouve tout de même déjà des points communs avec principalement le départ de ceux qu'elles aiment pour Tokyo.
Dans les bonus de ce premier tome, l'auteure, Aï Yazawa nous prévient d'ailleurs qu'elle ne sait pas encore comment l'histoire va continuer. Si elle ne parlera qu'une des deux Nana, des deux séparément ou ensemble...
Dans le deuxième tome c'est la rencontre de ces deux personnages très opposés et pourtant qui ont beaucoup de points communs, en dehors de leur prénom.
Elles ont chacune des blessures profondes qui les ont marquées. Heureusement elles ont quelques amis proches qui les soutiennent. Les deux Nana sont des passionnées dans ce qu'elles font et ont chacune leur rêve. Et elles découvriront ensemble le passage à l'âge adulte, le fait de devoir s'assumer seule pour pouvoir atteindre leur rêve.
Les thèmes abordés sont finalement très communs: l'amour, l'amitié, le doute, la passion, le rêve...
La musique est peu présente dans ces deux premiers tomes. Pourtant le look de la Nana rockeuse nous y fait constamment référence. La musique prendra plus de place par la suite lorsqu'elle fera partie d'un nouveau groupe et essaiera d'atteindre son rêve.
Côté dessin, les personnages sont stylés. La Nana rockeuse, au style gothique, est juste excellente avec ses cheveux sombres et ses piercings. Elle dégage une certaine aura. L'autre Nana est plus "fashion victime", dans un style complètement différent.
Le dessin reste dans un style shojo, avec des personnages très minces et élancés et des filles avec des yeux immenses.
Et comme dans Aïshité Knght, une particularité de ce manga est que les personnages sont souvent représentés avec une cigarette aux lèvres. Une marque de cigarette est même citée. Mais ceci va avec le rôle de rockeurs des protagonistes.
Notons aussi une particularité dans ce manga. Les textes sont souvent en dehors des bulles pour évoquer ce que pensent les personnages, ou des réflexions qu'ils se font dans leur tête.
Il faut savoir aussi que le manga Nana a reçu le prix Shogakugan du meilleur shojo au Japon en 2003.
Il a également été élu meilleur shojo par les lecteurs français en 2010 et 2011.
Comme souvent avec les mangas, la série a été adaptée en animé, mais aussi en films "live" et a inspiré de nombreux CD de musique ou encore des jeux vidéo... signe du succès de la série!
Cette série est donc devenue un incontournable et un classique du manga shojo!
Nana, meilleur shôjo classique de l'année 2011 !!
Bande annonce de la série animée Nana.
Juju Gribouille

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


7bd 7128 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte