Magazine Conso

L’épreuve du maillot

Publié le 29 juin 2015 par Colinebaptista26 @colineseraconte

EPREUVE DU MAILLOT 4.01Pour ce billet, désolée mais je ne vous ferai pas de look porté. Parce que même si j’ai enfin (je pense, j’espère) trouvé LE maillot de bain qui me va, c’est seulement entre les quatre murs de la maison de vacances à l’île de Ré (louée je précise, mais toujours la même!) que j’accepterai de le porter ou alors à Washington, si notre hôtel dispose d’une piscine. That’s all!

Non parce que je vois sur Instagram que beaucoup de filles (femmes même) postent leurs nouveaux dessous en dentelles, montrent leur décolleté plongeant, une photo d’elle en maillot de bain (et avec une silhouette de rêve même après 4 enfants, sans vergetures ni bouée autour du ventre ..), c’est tendance, cela attire beaucoup de « likes ». On se dénude un peu, on suggère beaucoup.

Mais non, je ne vous montrerai pas le résultat de ce maillot une fois porté. D’ailleurs, ce n’est ni un Eres à 400 euros (bien qu’apparemment cette marque soit le must en matière de maillots de bain) ni un Marysia Swim (presque tout aussi cher) qui semble faire des émules cette années sur IG … il s’agit juste d’un maillot acheté à moins de 50 euros pour passer 10 jours avec moi (enfin … sur moi) cet été.

Car voilà, j’aime sa forme parce que son drapé cache mes rondeurs et rempli juste comme il faut ma minuscule poitrine. A ce sujet, j’ai ENFIN accepté cet énorme défaut (avec mon oreille décollée) le jour où j’ai allaité. Petits mais costauds, mes seins auraient pu nourrir un régiment après mes deux grossesses … Comme quoi .. 11 ans pour en arriver là et prouver à mon homme que je pouvais être la Pamela Anderson de ses rêves (en brune et plus réelle) pendant au moins deux fois 3 mois. Vive les kids!

Et puis il est noir, tout simple, et c’est un maillot une pièce. Fini le ventre à rentrer après les déjeuners copieux et arrosés accompagnant les vacances d’été (les miennes en tout cas). Plus besoin de se cacher dans un paréo ni de rester allongée le temps de la digestion.

Cela m’aura pris du temps de me décider pour un maillot une pièce, j’avais trop de mauvais souvenir de mes « Arena » avec bonnet sur la tête pour les séances de piscine obligatoires à l’école (je détestais cela!). Mais ras la casquette des bikinis avec un haut souvent trop grand, ou des bas qui se détendent trop vite, de cette période de l’année où depuis quelques années, me mettre en maillot devenait un vrai calvaire, même avec ma famille. Il faut dire que je deviens peut-être plus pudique avec l’âge, détestant de plus en plus cet étalage de chair sur les plages. Ou bien est-ce de l’exigence (voire de l’intolérance), ne supportant plus trop de voir des corps ramollis et des chairs flasques … C’est grave docteur ?

Bon en tout cas, cet été, je pense pouvoir passer temporairement l’épreuve du maillot. C’est déjà un grand pas. Mais je ne le franchirai certainement pas sur les réseaux sociaux ni sur mon blog. J’ai trop de respect pour vous les filles

:-)

EPREUVE DU MAILLOT 5.01
EPREUVE DU MAILLOT 6.01

Swimwear by Nickey Nobel – Espadrilles « St Tropez » by Castañer – Panama by H&M – Sunnies by Ray Ban

A bientôt!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Colinebaptista26 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte