Magazine

Méditerranée

Publié le 31 mai 2008 par Emmanuel

“Quand je veux être cool moi je m’en vais au Frioul
Quand je veux voir plein de gens je m’en vais aux Catalans
Quand le temps se fait mauvais je vais à l’Abri-Côtier
Et quand je vais au bout du monde je m’en vais à Callelongue., MSS”

il y a des jours de pluie comme ça à Djudjuraciq Bled où l’on aurait des envies d’échappées… Alors je m’évade dans mes souvenirs et je les transforme en rêves…

Je rêverais par exemple de débarquer dans la nuit barcelonaise, du côté de la carrer d’Arago ou de la carrer Muntaner, boire une voll-damm entouré de Catalans fous en train de mélanger horchatas et alcools forts tard dans la nuit …

Je voudrais être Espagnol et quitter ce pays où il pleut et où les gens votent n’importe comment pour des enfoirés sans consciences… Et j’amènerais mon eau…

carrer d’Arago, Barcelona - jcorrius

Ou j’aimerais être à Marseille…, je m’arrangerais pour le gouvernement, et je siroterais un blanc de Cassis sur le cours Estienne d’Orves en sentant le soleil se coucher sur l’Estaque…

Je me baignerais dans les calanques en jouissant de la beauté du calcaire, de la force des senteurs de pin, de la couleur turquoise de la mer, et je rêverais aux beautés pariétales inaccessibles du Paléolithique supérieur laissées par nos ancêtres dans la grotte Cosquer

Et puis, le soir, je profiterais d’un blanc de Cassis, encore, ou d’un Lagavullin, sur le port de la Ciotat, face au chantier naval dans la lumière du soleil couchant, et me dirais que la vie est belle en voyant passer de jolies brunes arrogantes en vespa.

… Mon train arrive à Saint-Charles à 20h12…

Equation - Scarabée


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emmanuel 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog