Magazine Santé

SOIGNANTS ou AIDANTS: Qui prend soin de qui ? – PDR

Publié le 30 juin 2015 par Santelog @santelog

C’est une photographie étonnante qui nous est révélée par cette large enquête américaine sur la dispensation du soin dans nos sociétés modernes. Le temps passé par les aidants familiaux à  » prendre soin  » dépasse aujourd’hui la durée de travail des soignants. Ensuite, on perçoit l’avènement d’une  » génération sandwich « , c’est-à-dire d’adultes qui prennent soin à la fois de leurs enfants et de leurs parents vieillissants. Un constat certes américain mais très riche d’enseignements sur la mobilisation des familles et de la société civile. Un appel répété à développer davantage de services de soins aux personnes âgées tout en favorisant les programmes d’aides familiale et communautaire. Données à découvrir dans la Population and Development Review. 

SOIGNANTS ou AIDANTS: Qui prend soin de qui ? – PDR
SOIGNANTS ou AIDANTS: Qui prend soin de qui ? – PDR
L’étude, menée par des chercheurs sociologues sur une analyse des données américaines en matière de fourniture (Enquête sur l’emploi du temps -ATUS) portant au total sur 36.000 personnes, pour documenter les soins non rémunérés par âge et sexe révèle pour 2012 une enveloppe de plus d’un milliard d’heures de soins non rémunérées dispensées chaque semaine soit l’équivalent d’un plein temps de plus de 30 millions de soignants.

C’est à fois l’expression d’une situation économique et d’un besoin sanitaire.

- D’une situation, car être en besoin simultané de services de garde d’enfants et de soins pour un proche parent âgé, est une réalité, fréquente et qui peut limiter les possibilités de travail rémunéré. (Surtout pour les femmes).

- D’un besoin de soins, en forte augmentation avec le vieillissement de la population- qui induit, accessoirement, un nouveau besoin d’assurance et de prévoyance pour l’avenir.

SOIGNANTS ou AIDANTS: Qui prend soin de qui ? – PDR
La génération "sandwich" émerge (visuel ci-contre) : ce sont précisément les adultes qui, au cours d’une seule journée, apportent des soins bénévoles pour au moins un enfant et un adulte, indépendamment de la relation avec les personnes  » soignées  » et indépendamment de leur mode de vie. Ainsi ce peut être un soin dispensé à un petit-enfant, l’enfant d’un voisin, un conjoint ou une personne âgée de son entourage.  

Un adulte sur 3 dispense des soins à au moins une personne : Il s’agit de soins non rémunérés à une autre personne.

·   Les femmes fournissent plus de soins que les hommes soit 137 minutes par jour vs 110 minutes par jour, respectivement.

·   De même, les femmes  » sandwich  » vont en dispenser durant 181 minutes par jour vs 157 minutes par jour pour leurs homologues  » sandwich  » masculins.

·   Les grands-mères sont mobilisées, elles consacrent beaucoup de temps à s’occuper de très jeunes enfants, de la naissance à 4 ans,

·   les pères enfin, passent plus de leur temps à s’occuper des enfants, mais plutôt entre les âges de 5 à 14 ans.

20% des soins bénévoles sont dédiés aux personnes âgées, soit une durée estimée à 15 minutes par jour, ces proches âgés pouvant être le conjoint. Et ces soins aux plus âgés sont plutôt dispensés par d’autres personnes âgées, plutôt que par les enfants adultes.

En 2012, la valeur des soins non rémunérés aux États-Unis atteint près de 700 milliards de dollars et avec le vieillissement de la population, d’ici à 2050, ils pourraient atteindre près de 850 milliards. Cela signifie en pratique, pour les seuls Etats-Unis un besoin d’1,3 million de prestataires ou professionnels supplémentaires pour assurer le même niveau de soins.

Aider les aidants reste donc plus que jamais d’actualité, quel que soit le pays considéré. Il s’agit de soutenir les parents de jeunes enfants sous la forme de programmes communautaires, de renforcer les allégements fiscaux et les subventions pour les services de garde d’enfants et de proposer des services ou des centres offrant un peu de répit aux aidants dévoués aux plus âgés.  » Les personnes sandwich  » qui fournissent des soins simultanément au conjoint, aux enfants ou petits-enfants et aux parents subissent une énorme pression « , concluent les auteurs.

Source: Population and Development Review (PDR) 16 JUN 2015 Who Takes Care of Whom in the United States? Time Transfers by Age and Sex

SOIGNANTS ou AIDANTS: Qui prend soin de qui ? – PDR
Plus d’études surles Aidants


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine