Magazine Politique

Le divorce entre Orange et l’israélien Partner s’accelère

Publié le 30 juin 2015 par Leforik
Le divorce entre Orange et l’israélien Partner s’accelère

Orange va récupérer sa marque plus vite que prévu en Israël. L’opérateur en télécommunication français vient de l’annoncer ce 30 juin 2015. Il était sous contrat avec Partner jusqu’en 2025 pourtant. Au final, Orange pourra être libre de son image dans les 24 mois au lieu de 10 ans contre une indemnité de rupture de 90 millions d’euros.

Tout a commencé lorsque Orange a été vu dans les territoires occupés de Palestine. La faute à son partenaire local Partner, qui violait le droit international en faisant la promotion d’Orange dans les territoires occupés. Partner, en contrat avec Orange, pouvait utilisé le logo de la marque française et installer des antennes relais. Les produits estampillés Orange par Partner ont ainsi été utilisés pour satisfaire le confort de l’armée israélienne de Tsahal. Partner/Orange proposait des forfaits sur les zones militaires en plein bombardement de Gaza à l’été 2014! Aberrant!

Le 03 juin dernier, le patron d’Orange souhaitait voir l’arrêt du partenariat avec l’israélien afin de récupérer au plus vite sa licence. Cela a créé une vive polémique en Israël. Le premier ministre israélien avait vivement réagi. Aujourd’hui, Orange annonce que le divorce aura lieu dans 24 mois rabotant ainsi le contrat décennal.

Il s’agit là d’une victoire pour les défenseurs du droit international. Orange ne peut participer avec Israël à la colonisation de Jérusalem et de la Cisjordanie, en équipant les colonies d’antennes relais, de toucher de l’argent provenant de ces zones, de soutenir une armée immorale qui décima il y a un an Gaza faisant plus de 2 500 morts dont 500 enfants.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leforik 65386 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine