Magazine France

que dit le #PCF de l’élection de Joris Hébrard, #FN, au Grand Avignon ?

Publié le 30 juin 2015 par Gédécé @lesechogaucho

que dit le #PCF de l'élection de Joris Hébrard, #FN, au Grand Avignon ?

Pour commencer ce billet, simple précaution déontologique, rendons à César ce qui est à Ornikkar :

que dit le #PCF de l’élection de Joris Hébrard, #FN, au Grand Avignon ?

Car fondamentalement, c'est lui a fait tout le boulot : trouver l'info. Moi, je ne fais que dérouler le fil... Précisons les faits. Lundi dernier, le maire FN du Pontet (Vaucluse) Joris Hébrard a été réélu deuxième vice-président de la communauté d'agglomération du Grand Avignon, recueillant des voix au-delà de son parti, soi-disant au nom de la représentativité équitable des communes, lors d'une séance publique. Objectif Gard attire notre attention sur le fait que le Grand Avignon n'aurait jamais pu avoir pour vice-Président un élu Front National, une honte pour notre pays tout entier à mon sens, si de élus de gauche n'avaient pas voté pour lui : sur 59 voix possibles, " si seuls les élus de droite avaient voté pour lui, il n'aurait eu que 29 voix. Des élus et maires de gauche ont donc voté pour le maire FN, alors que la gauche soutenait Jean-Firmin Bardisa (le candidat malheureux du PS au Pontet, sur une liste citoyenne de rassemblement). Or, il en a eu 32, soit 3 renégats. 2 parmi eux sont connus : le maire communiste de Sauveterre a revendiqué "avoir respecté l'accord" et Guy Moureau, maire PCF d'Entraigues, a lui aussi accordé sa voix au FN (source) Peu m'importe. Quel que soit leur parti d'origine, j'ose espérer, en termes de simple cohérence idéologique et intellectuelle, sans même parler de conscience morale dont les fautifs sont manifestement dépourvus, que les partis respectifs de ceux qui sont à l'origine de ce vote contre nature les excluront sans autre forme de procès. Les valeurs de gauche sont incompatibles avec celles du Front National. A moins de faire partie de ces fauxcialistes qui se réclament de cette gauche frelatée qui soutient les théories fumeuses de Valls. J'attends donc que la gauche gardoise prenne ses responsabilités et fasse toute la lumière sur cette trahison dans notre camp. j'attends la suite... et je me joins à l'incompréhension et à l'indignation du conseiller municipal et communautaire PS d'Avignon, Amine El Khatmi, qui a étalé sa " honte " sur twitter :

que dit le #PCF de l’élection de Joris Hébrard, #FN, au Grand Avignon ?

Alors, le PCF, on dit quoi ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog