Magazine Beauté

Eros Grazia

Publié le 01 juillet 2015 par Laptitebulledelo @PtiteBulledElo

Attention, l'été sera chaud!

En effet, alors que les températures vont être caniculaires sur la France cette semaine, Grazia nous a préparé un numéro assez hot, qui fait la part belle au sexy et à l'érotisme. Le corps féminin y vu sous toutes ses formes, de manière osée, mais jamais dégradante et on y parle de sexualité, de prostitution et de films X sans fausse pudeur. En voici les grandes lignes :) 
On commence avec les stars!
Grazia dit tout d'abord quelques mots au sujet de Caitlyn Jenner, autrefois Bruce Jenner et se demande si elle "peut changer le monde". Si cette transformation a suscité des vagues d'indignation dans le milieu religion et hip-hop (Snoop Dog parle de "projet scientifique", d'autres ont regretté sa couverture trop sexy pour Vanity Fair, la réduisant à un objet sexuel et donnant l'impression que sa nouvelle préoccupation, maintenant qu'elle est une femme est simplement d'être jolie. Certains estiment également qu'elle n'est pas représentative de l'identité transexuelle. Même si personnellement, je ne pense pas que ce soit son intention! Caitlyn a tout de même rencontré des vagues de soutien venant d'un peu partout (même Obama s'est fendu d'un tweet!) et elle a d'ailleurs battu le record du Président en atteignant le million de followers plus rapidement que lui. Tout le monde salue son courage, sa fierté et sa détermination et son exemple ne peut être que positif! Comme le disent les enfants qui ont commenté cette actu : "c'est important d'être toi-même parce que si tu ne l'es pas, qui es-tu?" Ca me surprend de dire ça, mais les enfants peuvent être plus intelligents que les adultes parfois :) Zoom également sur Martha Veira Da Silva, la meilleure buteuse de la Coupe du Monde de foot féminin et élue 5 fois Meilleure Joueuse Mondiale. Cette brésilienne est une véritable championne, qui a remporté plus de titres que Messi! Elle a donc bien transformé l'essai puisque son enfance n'a été ni riche ni heureuse dans ce quartier pauvre du Brésil où elle a grandi et a été remarquée à l'âge de 14 ans pour jouer son premier match en sélection nationale à 17 ans. Elle joue aujourd'hui dans un club suédois après avoir joué à Los Angeles dans celui de Pelé, qui voit en elle beaucoup de lui :) En tout cas, tant mieux si le foot féminin est maintenant plus visible que par le passé: et cette attention n'a été engendrée que par le talent de chacune, leur jeu plutôt construit (même si mon Jules dit qu'elles manquent de puissance dans leur frappe) parce que sinon, rien ne leur aurait été donné :) 

Eros GraziaEros Grazia

On continue avec le rappeur Nekfeu, qui est décidément partout ces temps-ci. Membre du groupe 1995, il a décidé d'entamer une carrière solo en parallèle et ça se passe plutôt très bien pour lui: Il a explosé le record de téléchargements pour un album rap sur iTunes, Kendrick Lamar adore ce qu'il fait et ses fans ont été très nombreux à venir le voir lors de son show case à la Fnac des Halles. Tellement qu'elle a débordé et a dû être évacuée! Ce féru de littérature se revendique comme quelqu'un de simple, qui réinvestit son argent dans la production d'autres artistes et ne veut pas faire de polémiques (comme celle qu'il a déclenchée contre Charlie Hebdo, deux ans avant l'attentat) : il veut être artiste, poète et surtout pas politique.  Que pensez-vous de cet artiste? :) Pour entrer dans le thème "coquin" de ce numéro, Grazia nous dresse la liste des icônes sexy en 2015: Madonna reste toujours la grande favorite, suscitant toujours l'émoi chez les mâles et représentant la femme qui ose pour les femmes, suivie de Rihanna et Beyoncé, tandis que les magazines type Playboy laissent leur place "d'usines à fantasmes" au roman comme Fifty Shades of Grey mais surtout aux "oops" sexy des stars, comme la fameuse sortie de culotte ou de sein de Sophie Marceau! Enfin, les personnes interrogées ont estimées que le gros plan à base de langue du french kiss de Love est plus osée que l'orgasme de Charlotte Gainsbourg pour Nymphomaniac, entre autres. Etes-vous d'accord avec tout ça?
Eros GraziaEros Grazia

La rédaction est également partie à la rencontre de Xaviera Hollander, une mère maquerelle New-Yorkaise très connue et réputée dans les années 70. Cette pétulante vieille dame aujourd'hui raconte son histoire sans honte aucune et avec une foule d'anecdotes toutes plus croustillantes les unes que les autres (notamment une sur Hitchcock, plutôt...flippante). Il faut savoir qu'elle est née durant la seconde guerre mondiale en Indonésie et qu'elle a passé une partie de son enfance dans un camp de concentration japonais ; ayant ensuite reçu une très bonne éducation, elle parlait 5 langues! Mais la vie de secrétaire modèle ne la faisant pas rêver et après avoir compris qu'elle aimait le sexe et qu'elles était si douée que les hommes étaient prêts à la payer, elle s'est lancée dans le milieu, tout en occupant un bon poste aux Nations Unies, qu'elle a fini par perdre quand sa double vie a été révélée. Sa maquerelle va se révéler être un mentor qui va tout lui apprendre et lui permettre de devenir la Madame de New York, avant de tout perdre dans un scandale financier à la fin de années 70. Elle se remettra en selle avec son best seller The Happy Hooker, qui fait passer 50 Nuances de Grey pour un conte de Oui Oui (elle dit d'ailleurs que Fifty...c'est de la m****!) et sera adapté au cinéma. Elle a également tenu une rubrique sur le sexe dans le magazine Penthouse et de manière générale, tout le monde s'accorde à dire qu'elle a contribué à la libéralisation de la parole sexuelle, en assumant notamment être une femme aimant faire des gros câlins, chose pas évidente dans l'Amérique puritaine de l'époque. Et on termine cette rubrique avec une femme qui a marqué le monde du X en son temps, Tabatha Cash! Elle a exercé dans les années 90 (durant deux ans en fait, entre 92 et 94) et a réussi à se faire un nom dans cette industrie, devenant même une légende dans le domaine, crainte par certains. Dans l'interview, elle explique qu'elle est tombée dedans après avoir mal tourné et qu'elle a essentiellement fait ça pour l'argent et non par plaisir, un business comme un autre. Elle 'est pas foncièrement fière de l'avoir fait mais n'en pas honte, même si elle admet qu'elle aurait plutôt dû continuer ses études de droit. Rebaptisée (ou plutôt de son vrai nom) Céline Vardon, elle a aujourd'hui repris les rênes du magazine Hot Video mais a changé de vie avec ses deux enfants et son mari aux Etats Unis ; et elle est triste de voir qu'Internet a encore durci (pardon) le milieu, obligeant les acteurs à se brader pour survivre, mais également de constater qu'il n'y a plus vraiment de stars dans le porno aujourd'hui. Elle nous explique également qu'elle est stupéfaite de voir les pratiques extrêmes que l'on voit dans les films aujourd'hui, alors que de son temps, les scènes étaient plus soft! Tabatha revendique également un côté féministe, en expliquant qu'elle ne s'est jamais dégradée et qu'elle a su utiliser le système pour être la meilleure et la plus chère. Une interview plutôt pas banale et assez intéressante, je trouve! Non?
Eros Grazia


On poursuit avec l'actu et le lifestyle?Grazia mène premièrement une petite étude concernant le sexe dans les séries, afin de voir quels shows a montré la chose sous un angle nouveau et a provoqué une petite révolution. Il est bien entendu question de Sex & The City, qui a permis de mettre sur la table toutes les questions coquines que les femmes se posent sans oser les exprimer, au travers de 4 personnages très différents mais qui ne se jugent jamais les unes les autres. Des perate Housewives a "osé" montrer des femmes bien sous tout rapports et pas forcément toutes jeunes faire du sexe une question importante dans leur vie de femme, amenant ainsi le fantasme de la MILF sur un plateau doré aux téléspectateurs. The L World a quant à elle été la première série à  "permettre" aux personnages les biens de vivre leurs relations en prime-time tandis que Masters of Sex s'intéresse à la sexualité dans les années 50. Et n'oublions pas Girls, qui, un peu comme Skins, montre une sexualité "nue", parfois glauque, dérangeante mais jamais édulcorée. Toutes ces séries ont pour point commun d'aborder la sexualité d'une manière différente et il y a définitivement eu un effet avant/après :) La rédaction s'est ensuite penchée sur le cas du quartier de transformation de Pigalle: haut lieu de la prostitution, du sexe et des trafics à Paris, ce quartier aurait toutefois tendance à se boboiser, au grand dam des puristes et des nostalgiques. En effet, des "bars à cocktails, des coopératives bio et des épiceries fines" s'y sont installés, déportant les endroits sulfureux dans le quartier vers le Moulin Rouge. Des touristes aisés résident même à ce que l'on appelle SoPi aujourd'hui (sur le modèle de SoHo à New York)! Les commerçants regrettent toutefois la perte d'authenticité du quartier, son côté "village", où les gens sortent non pas pour le lien social mais pour plus "le style" et la finesse des produits proposés, ce quiles a poussé a changer de fournisseurs et à augmenter leurs prix. En tout cas, il est certain que Pigalle représentait une facette de la capitale, connue du monde entier et il semblerait qu'elle soit en train de se perdre. Une bonne chose? Enfin, Fiona exprime sa lassitude face au sexe connecté: il existe en effet une multitude de petits objets qui permettent d'émoustiller l'autre à distance (voire un inconnu) et de mesurer ses performances sexuelles: à moins que l'envie vous prenne de faire un sexfie? Car oui, un appareil photo muni d'un objectif intra muros, si j'ose dire, a été mis sur le marché. n'est-ce pas too much? Pourquoi enlever la dimension érotique, charnelle et émotionnelle d'un rapport si c'est pour les remplacer par la froideur de petits robots? Si on faisait une pause dans la course à la performance et à la connexion? Si les chiffres ne régulaient pas TOUTE notre vie? Et si on avait le droit de se laisser aller? Sa chronique soulève un peu toute ces questions et je pense qu'elle a raison de les poser.
Eros GraziaEros Grazia

Un tout petit mot de beauté pour finir, avecdes cosmétiques au nom sexy qui nous rappellent que les professionnels du marketing dans ce domaine peuvent être des petits coquinous. Et oui, sans ça, pourquoi appeler un mascara Better than Sex (Benefit), un parfum l'Extase (Nina Ricci) ou un blush Orgasm (Nars)? C'est aussi parce que ces grandes marques de maquillage veulnt casser une image trop lisse et féminine et y ajoutant juste ce qu'il faut d'audace et de glamour, finalement. Toutefois, la journaliste souligne qu'il devient de plus en plus difficile de trouver u  nom évocateur qui interpelle, tellement les gens ne sont plus choqués par quoi que ce soit en terme de sexe et d'érotisme :s On conclura par une touche mode, avec la liste des codes sexy en 2015 en termes vestimentaires.Si les lunettes de secrétaire, le look baby doll et la dentelle (ajourée) font toujours mouche, on pourra également miser sur la résille d'inspiration sporty ou élégante pour une "allure arachnéenne" pleine de piquant ou encore jouer sur les attaches de nos chaussures au niveau des chevilles. Le cuir, quant à lui, en version jupe plissée sera parfait! Et si vous avez une âme sportive, ou minimaliste, n'h"sitez pas à vous faire plaisir avec les matières type néoprène qui donne du galbe à la silhouette ou bien associez "une blouse austère à une jupe franchement fendue". Sans oublier que chacune a bien sûr sa définition du sexy et qu'il n'a rien de moins attirant qu'une fille qui suivrait ces recommandations à la lettre sans être à l'aise et prendre du plaisir à le faire! 


Eros GraziaEros Grazia
Shopping!
Eros Grazia
Jolies photos!

Eros GraziaEros GraziaEros Grazia
Voilà les filles! Que pensez-vous de cette thématique? Etes vous choquées ou bien trouvez vous ça rafraichissant (ou pas, d'ailleurs) et original? 



blogger


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Modish Grazia

    Modish Grazia

    Ahlala, les Spécial Mode, ils sont souvent très riches, très épais et les pages (souvent de publicités) sont toutes plus belles les unes que les autres...Et ce... Lire la suite

    Par  Laptitebulledelo
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MAQUILLAGE, MODE, PRESSE ÉCRITE, SOINS CORPORELS
  • Maïtena & Grazia

    Maïtena Grazia

    L'immense sourire de Maitena Biraben illustre la couverture de ce Grazia : et je ne sais pas vous, mais moi, ça m'a donné la pêche ! Lire la suite

    Par  Laptitebulledelo
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MAQUILLAGE, MODE, PRESSE ÉCRITE, SOINS CORPORELS
  • Aquarella Grazia

    Aquarella Grazia

    Ce week-end a été plutôt productif chez moi ce week-end : le Jules étant parti au ski avec ses amis, j'ai eu tout le temps de ranger l'appartement, de faire du... Lire la suite

    Par  Laptitebulledelo
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MAQUILLAGE, MODE, PRESSE ÉCRITE, SOINS CORPORELS
  • Velvet Grazia

    Velvet Grazia

    Aaah, qu'est ce que j'ai été contente vendredi, d'attraper mon Grazia de la boîte aux lettres pour le glisser dans ma valise et le lire dans le train direction... Lire la suite

    Par  Laptitebulledelo
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MAQUILLAGE, MODE, PRESSE ÉCRITE, SOINS CORPORELS
  • Grazia au cinéma

    Grazia cinéma

    Vous me croyez si je vous dis que ce Grazia, je l'ai lu dans la nuit de samedi à dimanche, à 2 heures du matin ? Et bien oui, parce qu'en fait, il m'a fait... Lire la suite

    Par  Laptitebulledelo
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MAQUILLAGE, MODE, PRESSE ÉCRITE, SOINS CORPORELS
  • God save Grazia

    save Grazia

    Au moment où je vous écris ces lignes, je suis dans le TGV direction Antibes ! J’y reste en effet toute la journée d’aujourd’hui avant de repartir à 8 heures... Lire la suite

    Par  Laptitebulledelo
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MAQUILLAGE, MODE, PRESSE ÉCRITE, SOINS CORPORELS
  • Golden Grazia

    Golden Grazia

    Aah, que ça fait du bien de lire son magazine en terrasse, sur son balcon tout en sentant la chaleur du soleil sur son visage... Lire la suite

    Par  Laptitebulledelo
    BEAUTÉ , CONSO, CÔTÉ FEMMES, MAQUILLAGE, MODE, PRESSE ÉCRITE, SOINS CORPORELS

A propos de l’auteur


Laptitebulledelo 2835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte