Magazine Santé

DÉVELOPPEMENT: Les bébés savent apprécier le flegme des parents – Infant Behavior and Development

Publié le 01 juillet 2015 par Santelog @santelog

DÉVELOPPEMENT: Les bébés savent apprécier le flegme des parents – Infant Behavior and DevelopmentDès l’âge de 18 mois, selon cette étude de l’Université Concordia, les petits enfants sont tout à fait capables de comprendre le flegme voire le  » stoïcisme  » d’un adulte confronté à une situation difficile. Les conclusions de l’étude, présentées dans la revue Infant Behavior and Development, montrent que les enfants n’estiment pas forcément injustifiée l’absence de réaction émotionnelle, au contraire !

Si les bébés manifestent, en général, leurs émotions sans retenue, les adultes ont appris à se contrôler et à dissimuler parfois les leurs. Un comportement qui pourrait laisser l’enfant perplexe, faute de comprendre l’absence de réaction face à la déception. Il n’en est rien, souligne cette étude canadienne, les enfants comprennent le flegme et sont même capables de comprendre qu’il est parfois de mise.

Lorsque 71 enfants de 18 mois observent une scène où une animatrice se fait voler un objet, que tantôt elle exprime sa peine, sa déception ou sa colère, tantôt elle reste impassible, les mouvements oculaires et les réactions non verbales des petits enfants montrent la même attention et le même intérêt. Sabrina Chiarella, docteur en psychologie à l’Université Concordia et auteur principal commente, dans un communiqué:  » Nous avons observé que les petits passaient autant de temps à regarder la scène et cherchaient tout autant à vérifier leurs hypothèses en se tournant vers leurs parents pour s’assurer que tout allait bien. « 

Flegme de l’adulte, tranquillité de l’enfant : Face à un événement négatif, les bébés sont moins inquiets pour l’adulte qui demeure impassible que pour celui affiche son émotion. Cependant, ils restent tout aussi disposés à aider l’un ou l’autre. Bref, ils semblent accorder  » le bénéfice du doute  » aux personnes stoïques et leur accordent tout autant leur confiance. Ainsi, pour l’enfant aussi, il est tout à fait acceptable de rester impassible dans un moment pénible même si l’enfant reste néanmoins sensible à l’expression émotionnelle.

C’est aussi un message aux parents : En cas de problème, il vaut mieux garder le sourire. Rien ne sert de vous mettre en colère. C’est le meilleur exemple à donner à votre enfant !

 

Source: Infant Behavior and Development Feb. 2015 doi:10.1016/j.infbeh.2014.12.007 “Aren’t you supposed to be sad?” Infants do not treat a stoic person as an unreliable emoter

DÉVELOPPEMENT: Les bébés savent apprécier le flegme des parents – Infant Behavior and Development
Plus de 50 études surle Développement de l’Enfant

DÉVELOPPEMENT: Dès 13 mois, les bébés comprennent des situations sociales complexes -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine