Magazine Conso

Martone Cycling : un ready- made pour faire des ballades

Publié le 01 juillet 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

Lorenzo Martone, and David Thomas

Ce 25 juin dernier, la marque de vélo  Martone cycling fêtait ses 2 ans.A 2 ans on commence à parler, à s’éveiller. Mais ici , ce n’est pas une marque en éveil à laquelle vous aurez à faire. Elle semble avoir déjà acquis une autonomie de rigueur est propose son propre monde. Dans l’univers de Martone Cycling, les vélos, a priori simples moyens de transport, prennent des allures des pièces de collection.  Parce que art et pratique ne devrait pas être enfermés dans des univers distincts…

Plus qu’un travail de fabrication technique, chaque vélo est le résultat d’un travail de créativité. Le visuelle est centrale: les couleurs métalliques donnent vie aux vélos, dans sa forme la plus pure. Comme pour accentuer cette idée d’oeuvre, chaque pièce possède une chaîne rouge. Un hymne à la mode avec cette  couleur qui signe les succès (on pense à Christian Louboutin).

Lorenzo Martone et David Thomas déclinent leur vélos avec un modèle homme et un modèle femme selon cinqs couleurs différentes: noir, blanc, rouge, doré et argenté. En plus de leur chaînes rouges, les vélos se distinguent par la présence d’un panière sur le devant. Ces vélos chic et urbains donnent des envies de ballade dans la forêt. Mais contrairement au paniers en osier, ceux de Martone Cycling  peuvent supporter une charge de 10 kilos. Alors pas de souci!

Pour fêter leur anniversaire , les créateurs nous accueillent dans un espace ou les vélos sont accrochés au mur comme des tableaux : une démarche esthétique qui arrache les vélos de leur fonction utilitaire.  Pourtant , comme nous l’explique Lorenzo une recherche pratique est menée. Entre autre en ce qui concerne le passage des vitesses. Ce dernier se fait automatiquement selon la vitesse à laquelle on pédale, sans que la chaîne ne déraille : plus besoin de s’inquiéter, vous n’aurez pas les mains pleine de cambouis.

Il ne vous reste plus qu’a vous jeter sur ces vélos : il fait beau, c’est écolo, sa brille, et sa permet de se remettre en forme. Comme les ready-made de Duchamp,  les vélos de Martone Cycling sont précurseurs. En plus on murmure que Karl Largerfeld en possède déjà deux ! Attention Must-have!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines