Magazine Politique

Vous etes sans emploi ci-joint le mode d'emploi....

Publié le 02 juillet 2015 par Ghx62

Vous êtes sans emploi, on vous propose de vous « recycler » de suivre une formation qui débute en septembre et qui dans beaucoup de cas, cette formation se terminera en juin de l’année suivante, si vous avez suivi avec assiduité les cours qui vous étaient donné, vous passez alors les examens nécessaires qui permettront aux formateurs d’évaluer vos connaissances et seulement après ceux-ci, vous obtenez alors une espèce de diplôme , le sésame qui  doit logiquement vous ouvrir les portes du  marché de l’emploi et vous permettre la réinsertion dans le monde du travail dans le segment qui correspond à la formation suivie., ça c’est le cursus indispensable…Cette formation est naturellement choisie en fonction du passé professionnel de l’intéressé et de l’ensemble de ses connaissances dans un domaine particulier.Ce qui doit aussi être souligné, la personne qui entreprend la formation en question, elle n’est plus forcément jeune et parfois dans une tranche d’âge difficile dans la mesure, où elle doit s’occuper de sa famille, de l’éducation, de l’instruction de ses enfants, des tâches ménagères, si de surcroît elle est une femme, on peut aisément comprendre la pénibilité de la formation dans certaines  conditions.
VOUS ETES SANS EMPLOI CI-JOINT LE MODE D'EMPLOI....
Ce qui suit, est l’histoire d’une personne qui vient d’arriver au terme d’une formation proposée par l’Onem, ses espoirs pour enfin retrouver un emploi stable étaient immenses, sa déception est incommensurable !!!. Je connais parfaitement son histoire, ses difficultés tant financières que morales, ses ennuis qui n’ont cessés de mettre jusqu’à sa santé déjà précaire en grand péril. Elle a donc pris le taureau par les cornes en suivant les cours, en s’appliquant parfaitement tout en s’occupant d’une adolescente ayant été la victime d’un vieux cochon (l’affaire a été jugée, il y a peu et le pervers condamné à 18 mois de prison) , bien que mariée, c’est elle qui dut géré l’ensemble des problèmes du ménage et cette brave femme est aujourd’hui âgée de près de 49 ans. Fin d’une formation suivie mieux que parfaitement, elle obtient des résultats magnifiques(première de sa classe sur une trentaine de chômeurs comme elle, tous les espoirs sont permis, reste le passage devant un jury en présentant son Travail de Fin d’Etudes (TFE), elle est fébrile, fatiguée, stressée et au bout du compte, on lui signale que ce ne sera qu’une formalité, mais qu’elle doit attendre le mois de septembre pour représenter son TFE et qu’elle aura donc sans doute du boulot en octobre prochain. !!! VOUS ETES SANS EMPLOI CI-JOINT LE MODE D'EMPLOI....
Il faut savoir que pour en arriver là, elle a dû payer l’ensemble de ses déplacements pour se rendre aux cours, elle a dû prester des stages dans des hôpitaux, des homes pour personnes âgées, dans une institution pour malades mentaux et encore et toujours sans indemnisations pour ses déplacements et sans le moindre centime pour des centaines d’heures passées aussi bien le soir que tôt le matin et bien entendu des dimanches et jours fériés. Lorsque certains prétendent que les chômeurs sont tricheurs et fainéants, ceux-là, je les exècre, cette bande de politiciens, dont certains s’endorment sur les bancs du Parlement et qui veulent donner des leçons aux autres de courage, de probité (je pense naturellement à l’avocat qui se fait payer royalement pour avoir fait changer une loi aux bénéfices d’un truand). VOUS ETES SANS EMPLOI CI-JOINT LE MODE D'EMPLOI....
Cette femme attendait beaucoup de cette formation, un juste retour, une récompense pour l’abnégation qui fut la sienne pendant toute cette période dure et difficile et au bout du compte, rien, rien d’autre qu’une vague promesse comme en font toutes nos « têtes de gondole » avant les élections par exemple. L’été est enfin là et les plus chanceux, les nantis, certes, ils n’iront pas en vacances en Tunisie…..il reste encore des endroits plus lointains et plus sûr. Pour la femme qui a « échoué » juste au dernier exercice, elle devra se ronger les sangs en attendant un repassage fin septembre, lorsque je sais que des centaines d’élèves n’ont même pas eu besoin de passer plusieurs examens par la faute d’une administration en pleine déliquescence, en pleine décadence et que cette femme qui attendait le fameux sésame pour se remettre au boulot, je crois fermement à l’injustice d’une société qui elle aussi est en pleine déliquescence. Septuagénaire, je pense que j’ai assez de recul pour me permettre certains jugements, depuis les années 60(la  grande grève de l’hiver 60-61) je n’ai jamais vu et vécu sous la férule d’un gouvernement que je juge plus qu’autoritaire, un gouvernement pourri jusqu’à la moelle, un gouvernement d’extrême-droite et qui plus est dirigé par une marionnette dont les ficelles sont tirées par un fasciste  qui attend son heure pour mettre l’Etat Belgique par terre.
Voilà, j’ai déversé toute l’amertume que j’avais sur le cœur, vidé mon sac en espérant encore que cette société va changer, laisser le capitalisme de côté pour enfin vivre démocratiquement et solidairement, c’est mon vœu le plus cher.29 juin 2015

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ghx62 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines