Magazine Médias

Retour sur un monstre du sport: Indurain alias « Le Roi Miguel »

Publié le 03 juillet 2015 par Etvsport @etvsport
Retour sur un monstre du sport: Indurain alias « Le Roi Miguel »

Demain verra le Tour de France 2015 débuté par un contre-la-montre de 14km du côté de la ville néerlandaise d’Utrecht. Et cette année, tous les cadors du cyclisme mondial seront présents lors de la Grande Boucle, que cela soit « El Pistolero » Alberto Contador, le petit colombien Nairo Quintana, le « Requin de Messine » et tenant du titre, Vincenzo Nibali et enfin le « Kenyan blanc », Chris Froome. Si a cela on ajoute une surprise française se nommant Pinot ou Bardet, les 3 semaines de course sur les routes de France devraient être splendide au niveau spectacle et suspense. Mais avant que l’un de ces cyclistes n’inscrivent une nouvelle fois ou pour la première fois son nom au palmarès de la plus grande course de vélo au monde, E-TV Sport a décidé de revenir sur la carrière d’un grand nom du Tour, Miguel Indurain. Vainqueur de 5 Tour de France consécutifs entre 1991 et 1995, il fut intouchable au début des années 90 et s’est imposé comme l’un des plus grands coureurs de l’histoire!

La naissance d’un prince du cyclisme espagnol

Miguel Indurain naît le 16 juillet 1964 à Villava, petit village situé à 2 kilomètres de la ville espagnole de Pampelune. Si son frère aîné est cycliste  professionnel de 1991 et 1999 (Il a également 3 soeurs), le jeune Miguel se destine plus à l’athlétisme et notamment au 400 mètres dont il possède le meilleur temps de Navarre dans cette discipline. Mais très vite la fièvre du vélo s’empare de Miguel. À onze ans, à la suite du vol de sa première bicyclette, son père lui offre un vélo de course avec lequel Indurain remporte ses premiers succès. En 1975, il entame alors son parcours de coureur cycliste au sein des catégories destinées aux jeunes Espagnols. « Alevin », puis « Infantile », « Cadet » et « Junior », il dispute plus d’une centaine de compétitions et collectionne déjà les succès. À partir de 1983, il se distingue chez les amateurs en enlevant les titres de Champion de Navarre, d’Espagne, le Tour de Salamanque, la Semaine d’Aragon et le Tour de Viscaye. En 1984, après avoir remporté d’autres victoires et avant de passer officiellement professionnel, Miguel Indurain fait partie de l’équipe d’Espagne sélectionnée pour les Jeux olympiques. Participant à la course en ligne, il ne termine pas l’épreuve.

images
Reynolds_88_indurain

Un apprentissage tout en douceur chez les pros

De 1984 à 1991, les débuts de Miguel chez les professionnels au sein de l’équipe Reynolds puis Banesto seront bons sans être tonitruants. En effet, il remporte les Tours de Murcie, de la Communauté européenne (1986), des Vallées minières (1987), de Catalogne (1988), le Critérium International (1990), Paris-Nice (1989, 90), ainsi que des étapes dans les grands Tours et des places d’honneur dans les classiques. Lors du Tour de France 1990, il joue les équipiers de luxe pour Pedro Delgado, vainqueur de la Grande Boucle en 1988, et ne finira finalement que dixième à 12 minutes 47 secondes du maillot jaune Greg Lemond. Il semble alors clair qu’en 1991, il serait protégé au même niveau que Delgado au minimum puisque selon une étude il a perdu 12 minutes et 50 secondes dans l’aide qu’il a apportée à Delgado et aurait donc pu remporter le Tour de France 1990.

1991c

Le « Roi Miguel » est né

À partir de 1991, sa carrière prend une dimension exceptionnelle, à l’image de son palmarès et de ses temps forts :
– 5 Tours de France (1991, 92, 93, 94, 95), 12 victoires d’étapes.
– 2 Tours d’Italie (1992, 93), 4 victoires d’étapes.
– 2 Critériums du Dauphiné Libéré (1995, 96).
– Contre la montre : Champion du monde (1995), Champion olympique (1996).
– Champion d’Espagne sur route (1992).
– Record de l’Heure (53, 040 kms en 1994 au Vélodrome de Bordeaux ).
Il est également lauréat des Tours de Galice, de La Rioja, de l’Alentejo, des Asturies, du Vaucluse, des Grands Prix de Navarre, du Midi libre et la Bicyclette Basque. Lauréat du « Vélo d’Or », du « Mendrisio d’Or », du Grand Prix de l’Académie des Sports, il est nommé « Athlète de l’Année » en 1993.

miguelindurain

En 1996, il souhaite devenir le premier coureur à gagner 6 fois le Tour de France mais terminera à une décevante 11ème place. Néanmoins, Indurain remportera le titre de champion olympique du contre-la-montre à Atlanta. Malgré des offres d’équipes comme Kelme, Polti, Once et également Banesto, il décide de raccrocher à 32 ans. Indurain restera comme l’un des plus grands spécialistes du contre la montre de toute l’histoire du cyclisme. On retiendra un palmarès exceptionnel mais également une certaine classe. Un roi!

Associated
events

  • Tour de France

  • casquette paul smith etv sport
    casquette paul smith etv sport
    Paul Smith

    Casquettevélo

    On connait tous désormais la passion de Sir Paul Smith pour le vélo. Et avec ce temps et le tour de France qui arrive, il vaut mieux être équipés pour partir faire son petit tour!

    J'achète
  • 610578_mrp_in_xl
    610578_mrp_in_xl
    Oakley

    OakleyFlakJacketSunglasses

    Quand le soleil brille lors de votre session de sport, rien de mieux que cette paire de lunette de soleil Oakley.

    J'achète
  • 459420_mrp_in_l
    459420_mrp_in_l
    Mercian x Paul Smith

    PaulSmithetsonvélo

    On connaissait la passion de Paul Smith pour le cyclisme et bien celui-ci s’est associé avec Mercian pour réaliser ce vélo des plus Sport Lifestyle

    J'achète
  • Café du cycliste
    Café du cycliste
    café du cycliste

    T-shirtpourcycliste

    Avec le tour de France qui arrive à grands pas, vous êtes de plus en plus nombreux à ressortir le vélo! E-TV SPORT est là pour vous conseiller dans vos choix vestimentaires!

    J'achète
&«  »&post;

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Etvsport 63502 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines