Magazine Info Locale

Nantes – La Rochelle François Hollande enterre le projet de l’autoroute 831

Publié le 04 juillet 2015 par Blanchemanche
#A831
03.07.2015
L'arbitrage de François Hollande provoque la colère des élus PS et LR.
L'arbitrage de François Hollande provoque la colère des élus PS et LR.
Photo archives PO-Romain Boulanger
Hugues Fourage, député PS du sud-Vendée, a annoncé ce vendredi 3 juillet que, selon une source officielle, François Hollande venait de décider de ne pas demander la prorogation de la déclaration d’utilité publique (DUP) de l'A 831. Cette DUP tombe le 12 juillet, ce qui signifie que le 12 juillet l'A 831 « sera donc définitivement enterrée ».Nantes – La Rochelle François Hollande enterre le projet de l’autoroute 831Ce projet d'autoroute entre l’A83 (Nantes-Niort) au niveau de Fontenay-le-Comte et l’A837 (Rochefort-Saintes) au niveau de Rochefort, devait traverser les départements de Vendée en région Pays de la Loire et de Charente-Maritime en région Poitou-Charentes. Le tracé passait par deux zones humides : le marais poitevin et le marais de Rochefort. Déclaré d’utilité publique par décret du 12 juillet 2005, ce projet constituait le dernier maillon de la route des Estuaires et devait désenclaver la ville de La Rochelle. Ségolène Royal n’a cessé de rappeler son hostilité à cette portion autoroutière et il semble qu’elle ait obtenu gain de cause auprès de François Hollande.« Je suis abasourdi de l’arbitrage du Président de la République concernant l’autoroute A831. En renonçant à prolonger la déclaration d’utilité publique, il commet plusieurs erreurs », commente ce vendredi soir Christophe Clergeau, premier vice-président PS de la région Pays de la Loire. Celui qui brigue la succession de Jacques Auxiette (PS) en décembre détaille :« D’abord une erreur d’appréciation manifeste car ce projet d’autoroute est de façon évidente utile au Sud de la Vendée, nécessaire à son développement et favorable à l’emploi. Et c’est là le plus important et le plus grave. Une erreur politique car cet arbitrage déjuge le Premier ministre et donne tort à tous les élus, de gauche comme de droite, qui soutenaient l’A831. Les motivations de la décision devront être explicitées. Je n’ose croire que la République abandonne ainsi un projet au seul motif du refus d’une ministre de signer un document… Contrevenant ainsi totalement aux indications récentes, y compris données par le Président de la République en personne, au Mans il y a quelques semaines, lors d’un rapide entretien avec Bruno Retailleau et moi-même ».De son côté justement, Bruno Retailleau, sénateur Les Républicains de Vendée et chef de la droite et du centre pour les élections régionales des 6 et 13 décembre indique dans un communiqué : « C'est un véritable scandale, un immense gâchis. Un déni de démocratie. Comme d'habitude, François Hollande a cédé aux caprices de Ségolène Royal. Il vient ainsi de poignarder dans le dos le sud-Vendée. Et Manuel Valls, qui s'était engagé, par deux fois et par écrit à lancer le projet, n'a même pas eu le courage de l'annoncer aux Vendéens ! Le premier ministre laisse son ami Hugues Fourage porter seul l'échec de la gauche dans ce dossier. Mais je n'en resterai pas là : je compte bien exiger de l'État des compensations concrètes et substantielles pour le sud-Vendée. Les Vendéens n'ont pas l'habitude de se laisser mépriser sans réagir ».http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-la-rochelle-francois-hollande-enterre-le-projet-de-l-autoroute-831-03-07-2015-16370

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte