Magazine Côté Femmes

Une maison, un artiste…

Publié le 04 juillet 2015 par La Fille Aux Chaussures

Dédale de végétation, le jardin Majorelle est autant une tanière d’artiste qu’un lieu de mémoire où diverses cultures s’entremêlent.

C’est en 1966 qu’Yves Saint Laurent et Pierre Bergé découvrent ce site unique au coeur de Marrakech. Un éden apaisant. Venu en estivant s’y délasser, le couturier ignore que ce théâtre de verdure parsemé de yuccas, palmiers et caroubiers géants lui appartiendra un jour. En 1980, apprenant que le parc botanique, laissé à l’abandon est en vente, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé l’acquièrent avec la demeure mauresque en son sein, qu’ils rénovent et rebaptisent « Villa Oasis ».

Réalisée avec la complicité de Pierre Bergé, qui livre in ­situ ses confidences, la visite s’appuie sur les souvenirs d’une amie de Saint Laurent : Betty Catroux.

Deux fois par an, jusqu’en 2002, année de son ultime défilé, Yves Saint Laurent imagine des centaines de modèles de haute couture dans ce palais des mille et une nuits, hérité d’un autre coloriste : le peintre orientaliste Jacques Majorelle, fils du célèbre ébéniste nancéien.

« Une maison, un artiste » – ce soir à 20 heures – France 5.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


La Fille Aux Chaussures 4186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines