Magazine Société

Les murs et toitures végétalisés ou l'effort pour transporter la terre!

Publié le 07 juillet 2015 par Micheltabanou

Débat hier en Bureau Municipal sur le projet d'aménagement de l'îlot Michelet et en particulier avec un focus sur le programme des équipements publics et le montage de l'opération. Pour les non fontenaysiens il s'agit pour les éclairer d'un projet important dans notre mandature.
Un scénario a été retenu suite à la dernière réunion de concertation publique, inscrit au projet de révision du plan local d'urbanisme, est le suivant :
Ce scénario inscrit la création de 80 logements (dont 24 logements sociaux 17 PLUS, 5 PLAI, 2 PLS), 54 logements en accession dont 10 à 15 logements participatifs, pour lesquels un montage en accession sociale peut être envisagé), 190 m² surface de plancher (SDP) de locaux d'activités ou de services, 1 000 m² SDP d'équipements publics à revendre en VEFA (vente en l'état de futur d'achèvement) à la Ville.
Le jardin public (environ 660 m²) est positionné en bord de rue, face à l'école Michelet pour faciliter l'accès à ce jardin public depuis la rue
une liaison aisée avec l'école et éviter une mitoyenneté directe rue Michelet. La courbe de la rue Lesage a été conservée pour adoucir l'alignement du bâti sur la rue Lesage, créer des percées visuelles diversifiées, apporter une visibilité aux équipements à RDC, faciliter la " manoeuvrabilité " de l'angle Michelet/ Lesage et permettre de créer davantage de plantations à cet angle.
La surface des stationnements vélos : ≈ 110 m2
Le parking souterrain avec rampes différenciées (entrée et sortie)
La possibilité de parking public n'a pas été retenue pour des raisons de sécurité publique notamment (accord des riverains). Ce parking souterrain sera de 1 niveau et 125 places résidentielles (base).
Les toitures et les murs végétalisés se développent de plus en plus dans les villes et les grands ensembles urbains. Elles permettent d'apporter une esthétique naturelle et surprenante au cœur de nos villes. Mais cette technique ne se cantonne pas à un impact visuel. Depuis des siècles, elle est utilisée pour ses capacités isolantes et thermiques.
Concernant le programme des équipements publics, deux services seront transférés sur le site : l'école d'arts plastiques et le service municipal de la jeunesse. Avec peut-être et c'est en discussion la Mission locale. Ils se situeront en rez-de-chaussée de l'immeuble d'habitation donnant sur la rue Lesage. Et des espaces mutualisés sont également prévus.
Dans ce débat un point de discussion s'est porté sur la préservation d'une qualité environnementale avec une attention toute particulière sur la végétalisation des équipements. Je n'y prêtais qu'une oreille peu attentive jusqu'au moment il a été dit que " transporter " de la terre avait un coup. Je ne grossis pas le propos et ces termes ont été bien ainsi employés. Argument bien étrange pour esquiver une réalité que nous avions placé dans notre programme municipale il m'en souvient. C'est aussi la caricature d'une mauvaise approche de la question environnementale prise sous l'angle d'un facteur aggravant des coûts de financement. En l'état brut certainement mais quid des paramètres qui adoucissent la courbe et surtout démontre les gains précieux d'économies d'énergie apportés par de telles réalisations. Car il faut le savoir la végétalisation est une protection.Elle permet d'obtenir une étanchéité complémentaire et protège la structure initiale contre les agressions du climat et les contraintes mécaniques inhérentes aux variations de températures et d'hygrométrie. Elle permet également un allongement de la durée de vie de l'étanchéité des toitures et notamment des membranes et des protections de type bitumineuses.

Cette technique permet de réduire les variations de température par l'évapotranspiration des plantes et d'abaisser la température des zones proches de la toiture de 5 °C en période estivale. Les consommations dues à la climatisation sont donc nettement réduites.
Durant les périodes froides, 30% des déperditions thermiques se faisant par la toiture on peut également observer une baisse des consommations dues au chauffage.
Outre des économies d'énergie, la végétalisation de nos toitures et murs peut nous apporter de nombreux autres avantages. En effet, elle permet une meilleure esthétique par l'amélioration du paysage urbain et l'intégration des bâtiments voir un camouflage dans l'environnement rural.
En ville, on gagne en Isolation phonique. Cette problématique de plus en plus présente dans les grandes agglomérations peut être modérée par l'implantation de végétalisation.
La végétalisation participe également de la régulation du dérèglement climatique dans nos villes. L'actualité de ce début de mois de juillet nous donne un aperçu criant sur ces périodes de fortes chaleurs qui vont devenir de plus en plus fréquentes avec l'augmentation progressive des températures moyennes observées. Le ressenti de ces pics de chaleur est beaucoup plus important en ville car les surfaces sont de plus en plus minérales. L'implantation des espaces végétaux permet une atténuation de ces phénomènes plus communément appelés " îlots de chaleur ". Ils font donc partie de la stratégie d'adaptation des villes aux modifications climatiques en cours.
Les cibles de Haute Qualité Environnementale des bâtiments (HQE).
En outre la démarche HQE qui est une démarche proposée aux maîtres d'ouvrage pour intégrer une démarche de développement durable à leur projet, aujourd'hui intégrée dans chaque programme, et qui est détaillée en 14 cibles bien définies. Et la mise en œuvre d'une toiture végétalisée permet d'atteindre celles que je vais vous présenter et qui correspondent aux tableaux d'objectifs définis.
Cible 1 : Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat
Avantages de la toiture végétalisée : Elle permet l'intégration dans un environnement urbain de surfaces végétalisées accueillant une biodiversité (flore et faune).

Cible 4 : Economie d'énergie : considérer la couleur et la texture de la surface du toit en fonction du climat, ainsi que son effet sur la performance énergétique. Renforcer l'efficacité énergétique des projets.La couleur et la texture de la surface des toits végétalisés correspondent bien sûr au climat pour autant que la végétalisation soit choisie en fonction du microclimat local. Une étude récente montre que l'apport d'une végétalisation génère une économie de 20 % à 30 % sur l'exploitation de climatisation du niveau situé sous la toiture lorsqu'un tel dispositif à été installé.
Cible 5 : Gestion de l'eau
La végétalisation permet une régulation de l'écoulement des pluies d'orages et une diminution du volume d'eau rejeté dans le réseau.
Cible 7 : Gestion de l'entretien et de la maintenance
Le complexe de végétalisation est une protection thermique et mécanique qui accroit la pérennité de l'étanchéité des toitures concernées.
Cible 8 : Confort hygrothermique
L'humidification de l'air ambiant permet de lutter contre l'effet " îlot de chaleur " créé par la concentration urbaine minérale.
Cible 9 : Confort acoustique
Baisse des nuisances sonores en ville
Cible 10 : Confort visuel
La présence de végétalisation dans nos vies procure un confort visuel.
Cible 13 : Qualité sanitaire de l'air
Le développement des plantes permet une absorption des poussières environnantes et la fixation du CO2 de l'atmosphère.
Cible 14 : Qualité sanitaire de l'eau
Les plantes agissent en filtrant les eaux de pluie
Cibles qui sont toutes convaincantes pour faire monter la terre sur les toitures!!! Et sur notre projet de l'îlot je pense qu'il nous faire dans l'exemplarité car celui-ci est réellement au cœur de ville, place sur cet axe que nous désirons vert et culturel qui délimite les deux versants de notre ville.
Aujourd'hui s'en réduire au coût du transport de la terre c'est ne pas comprendre que la vegetalisation est indissociable des formes de construction durables. La toiture végétalisée n'est pas seulement esthétique mais offre de nombreux avantages pour la préservation du bâtiment, de l'environnement, et la réalisation d'économies d'énergie.
Pour conclure il est important d'appréhender avec sérieux cette question et comprendre que la toiture végétalisée protège la membrane étanche du toit des températures extrêmes, de la grêle et des intempéries et rend sa durée de vie deux fois plus longue. Elle n'est en rien un gadget pour un jardinage bobo. Une toiture végétalisée contribue à décharger les écoulements, surtout en cas de pluies diluviennes. Suivant sa structure et sa végétation, elle stocke et évapore en effet entre 40 et 99% des précipitations annuelles. Grâce à ces propriétés, une toiture végétalisée refroidit efficacement un bâtiment. En même temps, elle humidifie l'air et filtre les poussières fines.

Dans le cadre de la règle de compensation des impacts sur l'environnement, la toiture végétalisée peut être reconnue comme mesure permettant de réduire ces impacts car elle se substitue à l'espace de vie naturel de beaucoup d'espèces animales.
La toiture végétalisée permet aussi d'utiliser doublement l'espace d'un terrain en créant des espaces de vie supplémentaires. Ces atouts font des toitures végétalisées un élément incontournable de l'architecture urbaine moderne.
Fontenay Socialiste comme groupe politique de notre majorité municipale inscrira son action dans ce sens sur le projet de l'îlot Michelet.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine