Magazine Musique

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Publié le 11 juillet 2015 par Diesemag @diesemag

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Sortie Ciné - Cette semaine au cinéma, deux femmes aux destins aussi singuliers qu'opposés, une qui se bat pour sa liberté et l'autre, partie trop tôt, qui avait mal à son âme.

La très jeune femme qui se bat pour sa liberté est Tizita Hagere dans Difret de Zeresenay Mehari ( Ad Vitam).

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Synopsis : À trois heures de route d'Addis Abeba, Hirut, 14 ans, est kidnappée sur le chemin de l'école : une tradition ancestrale veut que les hommes enlèvent celles qu'ils veulent épouser. Mais Hirut réussit à s'échapper en tuant son agresseur. Accusée de meurtre, elle est défendue par une jeune avocate, pionnière du droit des femmes en Ethiopie. Leur combat pour la justice commence, mais peut-on défier une des plus anciennes traditions ?

Pourquoi il faut aller voir ce film la team DM !!

Parce le réalisateur Zeresenay Mehari, qui a produit le documentaire Africa Unite : A celebration of Bob Marley's 60th Birthday (2008) s'est inspiré malheureusement d'une histoire vraie, celle complètement incroyable qu'a vécu Aberashe Bekele, une jeune éthiopienne en 1996.

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Parce que le film, produit en partie par Angelina Jolie, a reçu le soutien de l'ONU et donné lieu à des campagnes de sensibilisation sur le sujet, mais a également obtenu le Prix du Public au très pointu et très exigeant Festival de Sundance.

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Parce qu'il met en lumière et permet ainsi qu'on n'oublie pas le combat non pas d'une, mais de deux femmes, celle poussée à l'extrême malgré sa jeunesse et celle qui ose la défendre contre vents et marées, contre des traditions qui peuvent nous paraître obsolètes mais qui courent encore depuis des années. Pour nous rappeler que dans ce monde dit évolué, malheureusement, le combat pour la liberté des femmes est loin d'être terminé...

*****************

La jeune femme partie trop tôt qui avait mal à son âme est la chanteuse anglaise Amy Winehouse dont la vie est retracée dans le documentaire Amy de Asif Kapadia ( Mars Distribution).

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Synopsis : Dotée d'un talent unique au sein de sa génération, Amy Winehouse a immédiatement capté l'attention du monde entier. Une combinaison de sincérité à l'état brut et de talent ont donné vie à certaines des chansons les plus populaires de notre époque. Mais l'attention permanente des médias et une vie personnelle compliquée associées à un succès planétaire et un mode de vie instable ont fait de la vie d'Amy Winehouse un château de cartes à l'équilibre précaire. Ce talent si salvateur pour elle a fini par être la cause même de sa chute. Avec les propres mots d'Amy Winehouse et des images inédites, Asif Kapadia nous raconte l'histoire de cette incroyable artiste, récompensée par six Grammy Awards.

Pourquoi on veut aller voir ce film !

Parce que c'est le réalisateur à quoi l'on doit déjà un vibrant hommage à un autre être d'exception lui aussi parti trop tôt, le pilote de Formule 1 brésilien Ayrton Senna dans Senna (2010) qui s' y colle. Un hommage qui a remporté une panoplie de nominations et de prix à travers le monde, ce qui laisse présager une approche singulière pour ce petit bout de femme bourré de talent qui a marqué les esprits en très peu de temps.

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Parce qu' à travers les images d'archives, mais aussi les témoignages de ses proches et des artistes qui ont croisé sa route comme Mark Ronson, Tony Bennett, Pete Doherty ou encore Yassiin Bey A.KA. Mos Def, on veut revoir la trajectoire d'une adorable petite fille qui est devenue une icône, véritable source d'inspiration, avec sa voix inimitable et son style si particulier.

Parce qu'on veut essayer, s'il est possible, de comprendre pourquoi une jeune femme si douée a ainsi sombré, pourquoi Amy avait si mal à la vie, pourquoi elle portait cette douleur qui résonnait dans les coeurs et qui lui faisait chanter I told you i was trouble, you know i am not good...

Ciné : La vie d’ Amy Winehouse, Difret (combat pour la liberté)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte