Magazine Séries

Critique: Love and Mercy

Publié le 13 juillet 2015 par Robin210998
Critique: Love and Mercy Titre: Love and Mercy 
Réalisateur: Bill Pohlad 
Acteurs: John Cusack, Paul Dano, Elizabeth Banks ...
Genre: Biopic, Musical 
Nationalité: Américain 
Durée: 2H02min
Sortie: 1 juillet 2015


Love and Mercy raconte la véritable histoire de Brian Wilson, le leader du groupe légendaire les Beach Boys. Le film jongle entre deux époques: la jeunesse de Brian Wilson de l'apogée de son groupe au déclin de celui-ci et une période pouvant correspondre au passage à la cinquantaine du personnage qui, très malade et fragile, va rencontrer une vendeuse de voiture et le coup de foudre sera immédiat.

Le tout est bien sûr accompagné de la musique mythique du groupe qui parsème le film. Le scénario est assez passionnant tant la vie de Brian Wilson est intéressante et jonchée de difficultés et autres rebondissements bien souvent tragiques malheureusement. Très vite, le spectateur découvre le portrait d'un homme mal en point psychologiquement ou plus précisément d'un génie incompris par son entourage: frappé par son père et moqué par ses frères. Cette souffrance s'exprime principalement durant sa jeunesse, interprété par Paul Dano. Celui-ci se met incroyablement bien dans la peau du personnage et parvient à émouvoir en parvenant à exprimer le mal être et l'incompréhension dont est victime Brian Wilson. Sa présence derrière l'écran suffit à créer de l'empathie pour le personnage qui se révèle attachant en conséquent. Cela dramatise donc la vision de Brian cinquantenaire interprété cette fois-ci par le grand John Cusack qui parvient à retranscrire à la perfection la fragilité mentale du personnage et l'influence de son psychiatre sur lui. 
Critique: Love and Mercy

Cette période de la vie de Brian constitue le socle du film ainsi que sa rencontre avec Melinda qui va lui permettre de mettre un terme à l'influence grandissante du Dr. Landy qui l'amène tout droit à la mort si rien n'est fait. Le film laisse suffisamment de place à cette histoire d'amour pour qu'elle soit développée et qu'elle constitue l'une des intrigues majeurs malgré le fait qu'elle ne soit pas l'élément le plus intéressant de la vie du célèbre chanteur et compositeur. Néanmoins, les deux heures passent relativement vite et le film ne pâtit d'aucune longueur.  La mise en scène demeure dynamique en jonglant efficacement entre les deux périodes de sa vie pour mieux comprendre l'état mental du personnage arrivé à la cinquantaine. On ne boudera pas aussi notre plaisir d'écouter quelques tubes mythiques des Beach Boys montrant tout le génie du personnage. D'ailleurs, le film tente à plusieurs reprises de rentrer dans la tête de Brian pour montrer son talent dans la composition de ses morceaux. 


Mes notes: 
Scénario: 3,5/4
Intrigue: 2/3
Mise en scène/Photographie: 2/3
Casting: 3/3
Musique: 1/1
Durée: 0,5/1
Biopic/Musical: 1,5/2
Appréciation personnelle: 2/3
NOTE GLOBALE 15,5/20 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Robin210998 1536 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine