Magazine Société

Nigeria : Buhari limoge les chefs d’état-major des trois armées

Publié le 14 juillet 2015 par Enjeux.info @enjeuxinfo

Par Sarah J Cohen - 14/07/2015 | 2:35

Nigeria : Buhari limoge les chefs d’état-major des trois armées

Nigeria : Buhari limoge les chefs d’état-major des trois armées
La présidence nigériane a annoncé ce lundi 13 juillet le limogeage de plusieurs hauts gradés de l'armée, dont le chef d'état-major des armées et les chefs de l'armée de terre, de l'air et de la marine, tous nommés par son prédécesseur et remplacés par d'autres officiers.

Le président Muhammadu Buhari, a demis ces officiers supérieurs de leurs fonctions au moment où le pays essuie de multiples attaques suicides de la part de la secte islamiste Boko Haram. Le même jour, la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a enregistré un attentat commis par un kamikaze qui s'est fait exploser devant un poste de contrôle militaire.

Le lieutenant-général Kenneth Minimah, chef d'état-major sortant, a fait savoir, à l'ouverture de la seconde conférence trimestrielle des chefs d'état major qui se tenait lundi 13 juillet à Abuja, que les troupes déployées dans le nord-est du pays devraient revoir leurs stratégies opérationnelles pour faire face aux nouvelles tactiques adoptées par les insurgés. Boko Haram subit également de lourdes pertes lors des offensives menées par l'armée.

D'après le communiqué rendu public par la présidence, le Général Abayomi Gabriel Olonishakin est nommé chef d'état-major de la Défense, T.Y Buratai prend la tête de l'armée de terre, et la marine repose sur les épaules de l'amiral Ibok-Ete Ekwe Ibas. Aussi, le vice Marshal Sadique Abubakar est désigné chef d'état-major de l'armée de l'air, Monday Riku Morgan prend le contrôle des services de renseignement de l'armée et Babagana Monguno a été désigné conseiller national à la sécurité.

Le ménage au sein de l'armée ne constitue pas une grande surprise dans la mesure où Buhari a fait de la lutte contre le groupe djihadiste Boko Haram une de ses priorités, alors que l'armée peine à neutraliser les attaques de la secte islamiste Boko Haram. Ce remaniement au sein de l'armée, intervient une semaine avant la visite du président nigérian Buhari aux Etats-Unis, où il doit être reçu par son homologue américain, Barack Obama à la Maison Blanche.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Enjeux.info 361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine