Magazine Info Locale

La rue de Tambour

Par Cantabile @reimsavant

Photographie actuelle et collection : Eric Brunessaux

- Tambour, rue de -Origine : le tambour de ville, aussi crieur public habitait dans cette rue ( d'après Tarbé) ou présence d'une sculpture, figure de pierre jouant du tambour : Une des 4 figures de la Maison des Musiciens du 13ème siècle occupée en 1553 par l'apothicaire Raulin-Sauret puis en 1900 par la droguerie E.Pilla.. Ces 4 statues étaient exposées entre les 2 guerres au Musée des Monuments Français à Paris ) puis rapatriées à Reims au Musée Saint-Remi. En 1900, les statues furent sur le point d'être achetées aux USA. Une souscription publique permit de les garder. La maison des musiciens était la première maison privée de la ville. En 1685, à l'entrée de la rue on pouvait voir une sur laquelle avaient lieu les ventes publiques et la maison dite "de la Pierre aux Changes" ancien auditoire de l'Archevêché . En 09/1772, on trouvait une maison dite du " Cocq" au N° 1328 ( numérotation de 1766). En 03/1790, on voyit l'auberge de la Cloche et l'auberge de la Tête d'Or. Dans cette rue, on pouvait aussi voir avant 1914 le "Palais Royal" à cause de son enseigne. On peut encore voir l'hôtel des Comtes de Champagne (appellation impropre, les comtes de Champagne siégeant à Troyes.) il s'agissait précédemment de l'hôtel Chastelain du 13ème siècle. La 1ère église des Réformés (protestants) a fonctionné de 1833 à 1841 au numéro 2 de la rue.
ANECDOTE : lors du sacre de Charles X en 1825, le cortège a emprunté cette rue fort étroite. Pour éviter que les bannières et étendards ne s'accrochent aux maisons, on avait abattu avec des perches les ornements des façades; les statues des musiciens ont été mutilées.
2 rues précédentes avec des noms concomitants ou successifs regroupés.
-1-A- Monniers, rue des - (Ou ci-dessous) (connue en 1260)
-1-B- Mouniers, rue des
-1-C- Monnoyeurs rue des -. (ou ci-dessous) (baptisée au 13ème siècle) Des changeurs.y étaient installés en 1666.
-1-D- Monoyers, rue des - Ou des "Monoyens" d'après Jadart (ou erreur typographique à l'impression du livre ?)
-2-A- Tabor, rue (ou ci-dessous)
-2-B- Tabour, rue de (plan Cellier de 1618)
-2-C- Tambourg, rue de . - sur le plan de 1757 qui indique qu'y passe la route d'Allemagne en Flandres.

Source : Jean-Claude Thuret


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cantabile 55185 partages Voir son profil
Voir son blog