Magazine France

Quand Cazeneuve se fout royalement des dégâts du flashball, est-il encore de gauche ?

Publié le 22 juillet 2015 par Gédécé @lesechogaucho

Quand Cazeneuve se fout royalement des dégâts du flashball, est-il encore de gauche ?Le défenseur des droits, Monsieur Toubon, qui ne fait après tout que son travail, a demandé hier l'interdiction de cette arme dite " non létale " qu'est le flashball. Non létale entre guillemets, car un mort, à Marseille, en 2006, est pourtant à déplorer. Rien qu'entre 2004, date de son introduction en France par un certain Claude Guéant, qui en porte la lourde responsabilité, et 2013, on recensait déjà 26 personnes grièvement blessées, pour la plupart au visage. Certains y ont même perdu un œil. Les dits " incidents " sont récurrents, comme en témoigne ce conséquent dossier de Mediapart sur le sujet. Dernièrement, ce qui a fait réagir le défenseur des droits, c'est le cas de ce jeune de 14 ans blessé par un tir de flashball au niveau des testicules par la police, dans la nuit du 13 au 14 juillet, à Argenteuil (Val-a d'Oise). L'IGPN a d'ailleurs aussitôt été saisie par le parquet compétent, celui de Pontoise. Même cette dernière, usuellement qualifiée de police des polices, s'est déclarée défavorable à l'utilisation du flashball lors de la présentation de son rapport d'activité pour l'année 2014, le jeudi 21 mai. Pourtant, contre toute attente démocratique, et malgré des faits têtus, celui qui n'a jamais su prendre ses responsabilités dans le meurtre de Rémi Fraysse s'obstine à considérer que le flashball est un mal nécessaire, alors que ce dernier, au tir particulièrement imprécis, à déjà causé tant de séquelles irréversibles, touché tant de victimes innocentes, qui n'avaient pour seul tort que de participer à une manifestation pourtant autorisée... Monsieur Cazeneuve à juste consenti à répondre par le biais d'un obscur porte-parole du ministère de l'intérieur, Pierre-Henry Brandet, en un sabir assez significatif de ces gens là, qu'un moratoire sur l'utilisation du flashball serait contre-productif... Voilà voilà... Et l'on voudrait que je sois confiant en l'esprit de responsabilité de nos dirigeants, alors qu'ils ne voient aucun inconvénient à ce que nos enfants soient mutilés par leurs bons soins ? C'est quoi, ce monde dit civilisé qu'on nous sert ici ? De gauche, vraiment ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 130147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte