Magazine Cinéma

[Critique] Ant-Man

Par Rhumyxcube @PressselectFR

Clairement, le personnage d’Ant-Man n’est pas le plus vendeur pour être adapté au cinéma. Voir un super-héros rétrécir et communiquer avec des fourmis pourrait vite paraître ridicule. Mais bon, intégrer le personnage dans le Marvel Cinematic Universe était quasiment obligatoire vu que Hank Pym (Le Ant-Man original !) était un des membres fondateurs à la création des Avengers dans les comics. Mais bon, Marvel à réussi à adapter avec brio un film où il y a un raton laveur avec une mitraillette et un arbre qui parle, donc bon, un film Ant-man, bah, pourquoi pas !

Personnellement, parmi les projets Marvel au cinéma, Ant-man était l’un de ceux qui me tentait le moins, jusqu’à l’annonce d’Edgar Wright aux manettes ! Si ce nom ne vous dit rien, sachez que le bonhomme est derrière la trilogie Cornetto (comprenant les films Shaun of the dead, Hot Fuzz et The World’s end !), l’excellente adaptation de Scott Pilgrim et aussi à l’origine de la série culte Spaced qui l’a fait connaitre avec ses potes Simon Pegg et Nick Frost. Bref, si vous avez vu ses films et sa série, vous savez alors que Wright est un geek dans l’âme, et qu’une adaptation de comics était clairement faite pour lui ! Personnellement, je me serais peut-être trompé, mais pour moi, avec lui derrière le projet, Ant-Man avait tout pour devenir l’un des meilleurs films Marvel ! Finalement, c’était trop beau pour être vrai, puisque Wright s’est barré en plein cours du projet, car sa vision du film n’était pas en accord avec celle de Marvel ! Et puis, la première bande-annonce sortie ne donnait pas spécialement envie. Mais bon, je suis un fan Marvel, donc je vais toujours voir les Marvel au cinéma.

Ant-Man-2015-9

(ATTENTION QUELQUES PETITS SPOILER PEUVENT APPARAITRE DANS LES LIGNES SUIVANTES !!!!)

L’une des premières choses qui avait tendance à me faire râler avec le film, c’est de nous présenter directement Scott Lang en Ant-Man, alors que le tout premier était Hank Pym (qui est aussi à l’origine de la création d’Ultron dans les comics, contrairement à Avengers 2 qui nous montrait que c’était une invention de Stark et Banner.). Au final, Hank Pym est ici le mentor de Scott Lang, et on nous le présente bien comme l’inventeur du costume. Le film à eu la plutôt bonne idée de nous montrer que Ant-Man existe depuis bien longtemps dans le MCU, mais qu’on ne l’a pas vue avant, car ces missions étaient top secrète.

Pour le rôle principal, on a le droit à Paul Rudd, un acteur que j’adore, car il m’a fait mourir de rire dans pas mal de comédies (dont Anchorman 1 et 2, deux films complètement CULTE !), mais bon, je l’avais encore jamais vu dans des rôles un peu plus sérieux. Faut avouer que ce n’est pas tâche aisé, car l’acteur doit incarné un personnage qui intégrera les Avengers par la suite, et qu’il devra se démarquer de personnalités comme Tony Stark, Steve Rogers et consorts. Au final, l’acteur s’en sort plutôt bien dans ce rôle d’ex-cambrioleur destiné à devenir un super-héros. N’oublions pas le grand Michael Douglas, parfaitement crédible dans le rôle de Pym, et la trop rare Evangeline Lilly s’en sort tout aussi bien.

ant-man-trailer-1

S’il y a un défaut avec les films Marvel (en dehors des films Avengers), c’est que vu que les films sont consacrés à un seul des Avengers, on a du mal à comprendre pourquoi l’équipe ne vient pas en aide au personnage. On pourrait citer Stark qui est, pendant un moment du film, considéré comme mort ou encore la bataille finale de Thor 2 qui se déroule en Angleterre. Difficile de croire que les Avengers ne viennent pas se mêler de ça. Ant-Man évite ça, tout simplement avec la phrase d’un personnage : « Ben, on a qu’à appeler les Avengers ?« , ce qui fait que la réponse donné ensuite explique pourquoi on ne les verra pas.

Finalement, Ant-man arrive à être crédible dans ses scènes d’actions (n’oublions pas que c’est un personnage qui fait la taille d’une fourmi, ça aurait pu paraitre ridicule très vite !) tout en étant fun ! Par exemple, on a les compagnons de Scott Lang qui l’aide dans ses braquages, cette bande, c’est le ressort comique du film. Souvent, ça peut être la partie énervante d’un film, au final, je me suis bien marré devant ce gang de bras cassé, notamment Michael Peña et son running-gag :« Je connais un mec, qui connaît un mec…« 

Un autre petit défaut du film, mais qui est assez commun dans les films Marvel : son méchant ! Le bad-guy du film ne marquera pas les esprits, on le verra comme un ennemi que Ant-Man a affronté, mais ça s’arrêtera là. À vrai dire, à part Loki et le soldat de l’hiver, on ne peut pas dire que les bad-guy dans les films Marvel ont marqué nos esprits.

En conclusion, Ant-Man est loin d’être le meilleur Marvel, mais il est loin d’être le moins bon aussi. Il équivaut au premier Iron Man, on ne l’attendait pas, et au final, il est très sympathique !

Note : 7/10

PS : Attention, il y’a 2 scènes post-générique, donc ne partez pas de la salle trop vite !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rhumyxcube 1852 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines