Magazine Culture

CHAPPiE : Sa tête dans mon bureau

Publié le 23 juillet 2015 par Misteremma @misteremma

C'est un petit garçon (de 45 ans) fou de joie qui vous écrit. Je reviens des Francofolies de Spa et je découvre un énooorme paquet. Dans celui-ci, une petite boîte. Dans celle-ci, la tête de Chappie !

Chappie est un film de science-fiction de Neill Blomkamp. Sorti en 2015, le film raconte la vie à Johannesburg dans un futur proche. La criminalité ne cessant de grimper, la police de la ville a fait appel à l'entreprise Tetravaal, spécialisée en robotique et dirigée par Michelle Bradley, pour leur fournir des robots policiers ou Scouts. Ces derniers ont été imaginés par Deon Wilson, un jeune et brillant ingénieur, qui travaille et développe de son côté une intelligence artificielle.

Alors qu'il ramène une carcasse de robot chez lui, Deon est kidnappé par des criminels, qui lui demandent de reprogrammer le robot, pour qu'ils les aident à commettre des délits. Deon intègre dans le programme du scout sa nouvelle intelligence artificielle. Le robot doit alors tout apprendre, comme un bébé.

De son côté, Vincent Moore, un ancien militaire travaillant à Tetravaal, souhaite voir s'effondrer le projet Scouts, afin que la police choisisse son projet dénommé Orignal (Moose).

CHAPPiE : Sa tête dans mon bureau

A l'occasion de la sortie en DVD et Blu-ray de Chappie en juillet 2015, Sony Pictures Home Entertainement a eu l'excellente idée de faire fabriquer 48 têtes de Chappie pour le Bénélux et l'Allemagne. C'est Ewoud van Duijn de Ewaldson qui a créé le design de cet objet 3D hors du commun. Fabriqué en Angleterre, l'objet est léger et très fragile. Il va tout de suite prendre place parmi mes figurines et autres jouets de grands enfants.

Grand grand merci à je ne sais qui qui m'a sélectionné pour recevoir 1 de ces 48 figurines.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 42435 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte