Magazine Poésie

Les vrais rencontres nous jettent hors de nous-mêmes

Par Vertuchou

Dès l'abord, elle fut pour moi de ces êtres essentiels qui vous portent aux limites, quand les autres, nous le devinons, ne nous dépayseront jamais.

Elle avait un air fou et caressant, prêt à tout pour me plaire, elle rayonnait avec une façon de s'abandonner en se mettant hors de mon atteinte qui me chavirait.

Cette distance subtile, à laquelle je prêtais des desseins extravagants, avait le don de me captiver en m'inquiétant.

Qu'importe,je la faisais rire, inventant des bon mots, célébrant l'opulence des faits les plus anodins, tirant de la banalité une faculté de renouvellement infinie.

Les vrais rencontres nous jettent hors de nous-mêmes, nous mettent en état de transe, de création permanente.

Pascal Bruckner, Lunes de fiel


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine