Magazine Santé

ALZHEIMER: 50% des baby-boomers développeront la maladie – AAIC® 2015

Publié le 24 juillet 2015 par Santelog @santelog

ALZHEIMER: 50% des baby-boomers développeront la maladie – AAIC® 2015Cette nouvelle analyse, présentée à l’Alzheimer’s Association International Conference® 2015, montre que plus de 28 millions de baby-boomers américains développeront la maladie d’Alzheimer d’ici 2050, ce qui pourrait mobiliser près de 25% des dépenses de l’Assurance maladie. C’est donc un nouveau signal d’alarme sur l’urgence d’investir dans les traitements qui peuvent retarder ou prévenir la maladie. Un appel aux systèmes de santé à prévoir les infrastructures nécessaires d’ici seulement quelques dizaines d’années.

ALZHEIMER: 50% des baby-boomers développeront la maladie – AAIC® 2015
Près de 35,6 millions de personnes dans le monde sont atteintes de démence et ce nombre devrait plus que tripler d’ici 2050, au-delà de 115 millions. Comme les baby-boomers atteints de la maladie d’Alzheimer vont vivre plus longtemps, on verra certainement l’émergence de formes plus sévères de la maladie, conduisant à des coûts encore plus élevés. Ainsi, en 2040, quand les baby-boomers seront âgés de 76 à 94 ans, les dépenses de santé liées à la démence pourraient atteindre un quart du total des dépenses d’assurance-maladie, ici aux Etats-Unis, mais plus globalement dans la plupart des pays riches.

3 facteurs imparables : Vieillissement de la population, augmentation de l’incidence d’Alzheimer avec l’âge,  » arrivée  » des baby-boomers, ces 3 facteurs pourraient faire exploser la prévalence de la maladie  » à des niveaux jamais vu auparavant », selon l’expression du Pr Maria Carrillo, Chief Science Officer de l’Association.

Ce modèle d’incidence, de prévalence et de coût de la maladie d’Alzheimer développé par les chercheurs du Lewin Group, Falls Church (Virginie) pour l’Association Alzheimer conclut en effet que,

·   la prévalence de la maladie d’Alzheimer chez les baby-boomers américains passera de 1,2% en 2020 à 50,1% en 2050, lorsque tous les baby-boomers seront âgés de plus de 85 ans.

·   Lorsque les premiers baby-boomers atteindront 70 ans en 2016, la prévalence de la maladie d’Alzheimer passera de moins de 1% pour les 65-69 ans à près de 2,5% chez les 70-74 ans.

 » Booster  » le pipeline : Des thérapies expérimentales permettant de retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer et peut-être de prévenir la maladie sont actuellement en cours de développement, cependant, le financement de la recherche reste limité par rapport à ces nouveaux enjeux.

Selon le rapport de l’Alzheimer’s Association  » Changing the Trajectory of Alzheimer’s Disease: How a Treatment by 2025 Saves Lives and Dollars « , un traitement qui permettrait de retarder l’apparition de la maladie pourrait faire économiser 220 milliards de dollars sur les 5 années suivant sa mise sur le marché. Il pourrait réduire le nombre de patients atteints en 2050 de 42%.

C’est donc définitivement, ici à l’échelle des US mais plus largement pour le reste du monde, l’expression d’un énorme besoin à combler par les systèmes de santé et les services sociaux, sur les deux prochaines décennies.

Source: Alzheimer’s Association International Conference® 2015 (AAIC® 2015) NEW ANALYSIS SHOWS MORE THAN 28 MILLION BABY BOOMERS WILL DEVELOP ALZHEIMER’S DISEASE; WILL CONSUME NEARLY 25% OF MEDICARE SPENDING

ALZHEIMER: 50% des baby-boomers développeront la maladie – AAIC® 2015
Autres études del’AAIC® 2015

ALZHEIMER et COGNITION: Les femmes déclinent 2 fois plus vite que les hommes

ALZHEIMER: Salive et LCR, les grands progrès vers la détection précoce -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine