Magazine Focus Emploi

Mesures pour l’emploi dans les TPE et PME

Publié le 27 juillet 2015 par Pellu @jopellu

actus_emploi_MA070715

Le premier ministre Manuel Valls a annoncé lors de la tenue d’un conseil des ministres sur les TPE/PME le 9 juin dernier, un ensemble de mesures et de solutions afin de soutenir les petites entreprises et les inciter à faire plus d’embauche, et notamment dans le secteur du bâtiment. Le point avec Truster.

Une série de mesures pour l’embauche pour les TPE et PME

Indemnités prud’homales, lutte contre la fraude, aide à la première embauche, le point sur les mesures du gouvernement

18 mesures ont été annoncées par le premier ministre Manuel Valls pour renforcer l’emploi au sein des TPE et les PME: indemnités prud’homales, CDD renouvelable à deux reprises, lutte contre la fraude, aide à la première embauche…Le but étant de « lever les freins à l’embauche », l’annonce réalisée par Valls lors du conseil restreint a été saluée par les organisations patronale et professionnelle, au premier rang desquels la FFB et la CAPEB.

Cependant, même si ces mesures constituent un changement important, elles ne représentent toujours pas la réforme choc attendue. « Les chefs d’entreprise des TPE et des PME françaises n’y trouveront pas le choc nécessaire pour enclencher un mouvement massif de création d’emplois », a affirmé l’organisation patronale et professionnelle.

Quelles sont les mesures prises par Manuel Valls ?

Parmi les 18 mesures déclarées par le Premier ministre, citons les plus importantes :

  1. Une aide exceptionnelle pour une première embauche sera attribuée aux 1,2 millions de TPE qui n’ont pas d’employés. En effet, 4000 euros seront accordés aux TPE/PME qui n’ont pas réalisé de recrutement depuis 12 mois, pour chaque CDI ou CDD de plus de 12 mois, signés à partir du 9 juin 2015.
  2. Les effets de seuil seront gelées pendant 3 ans, jusqu’en 2018 pour les sociétés ayant recrutées jusqu’à 50 salariés.
  3. Possibilité de renouvellement du CDD ou les contrats d’intérim deux fois sans toutefois excéder les 18 mois instaurés dans le Code du travail.
  4. Une lutte contre la fraude est instaurée avec une amende administrative infligée aux entreprises ayant enfreint la loi. Cette mesure concerne notamment le travail détaché, qui affecte tout particulièrement les TPE et PME du bâtiment.
Share Button
Le premier ministre Manuel Valls a annoncé lors de la tenue d’un conseil des ministres sur les TPE/PME le 9 juin dernier, un ensemble de mesures et de solutions afin de soutenir les petites entreprises et les inciter à faire plus d’embauche, et notamment dans le secteur du bâtiment. Le point avec Truster. Une série ...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pellu 2124 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine