Magazine Conso

Contre le cancer, les promesses... du magnolia

Par Joël Bruffin @joeltwitt38

Utilisé depuis des siècles dans les médecines traditionnelles chinoise et japonaise pour traiter l'anxiété, l'honokiol, issu de l’écorce de magnolia, agit sur des cellules cancéreuses in vitro et in vivo dans des modèles de souris.

Magnolia_01

Les magnolias, appréciés pour leurs grandes fleurs colorées et parfumées, permettront-ils bientôt de combattre le cancer ? C’est ce que suggèrent de plus en plus d’études, dont une de l’université de l’Alabama à Birmingham, qui paraît dans la revue Oncotarget. Dans cette recherche, les scientifiques ont testé l’honokiol, l’un des principaux composés actifs de l’extrait de magnolia. L’honokiol est une molécule biphénolique présente dans l’écorce et les feuilles de l'arbre. Ses activités biologiques sont variées : anti-inflammatoire, anti-fongique, anti-oxydatif et anti-carcinogénique.

Magnolia arbre 02

Les auteurs en concluent que l’honokiol apparaît comme une petite molécule bioactive intéressante pour traiter ce cancer ; elle pourrait être utilisée soit seule soit en combinaison avec d’autres médicaments disponibles. Le principal auteur, Santosh Katiyar, a déjà publié des travaux sur d’autres substances naturelles ayant un effet anticancer. Par exemple, ses travaux se sont intéressés au thé vert et aux proanthocyanidines des pépins de raisin.
Sources : futura-sciences  juin 2015 - Marie-Céline Jacquier,


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joël Bruffin 10952 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog