Magazine Côté Femmes

Déconnectée

Publié le 26 juillet 2015 par Lamallette @Lamallette1
  • Déconnectée

Déconnectée

Par Evelyne Chevrette

Dans le bois, sans réseau ni wifi, avec comme seuls voisins des lièvres, des oiseaux, des orignaux (oui, on était creux!) et…des ours? Chose certaine; on s’est mis à jogger un peu plus vite en entendant le craquement des branches. Ça me prenait ça, je crois. La paix! Le calme, l’éloignement. Pour me rencentrer sur ce qu’on ne prend pas le temps de ressentir au quotidien. L’odeur du lac, du bacon sul poêle, du feu de foyer. Le bruit des aiguilles de l’horloge qui trottinent, des pages de livres qui se tournent. Pas de textos qui rentrent. Pas de fil d’actualité à consulter. Pas de snapchat reçu ni envoyé. J’ai déconnecté. Je suis consciente que notre génération est du genre go with the flow. Mais on se doit de s’asseoir pour écrire. D’explorer, de marcher, de lire, de ne pas se soucier de ce qu’on peut bien avoir l’air parce qu’on est avec ses meilleures chums, avec des amies qui deviennent peu à peu comme des âmes soeurs, si on veut. Je suis aussi consciente que vous n’avez peut-être pas la chance d’avoir accès à ce genre de coin retiré, de havre de paix. Je vous liste donc quelques spots découverts dans les derniers mois, des endroits où j’ai bien aimé me rendre pour déconnecter, l’espace de quelques heures. En espérant que ça puisse vous inspirer quelque peu! Je sais pas si c’est la vingtaine qui me fait cet effet là, mais coudonc…ça fait du bien de vieillir, dans ce cas là!

-Vallée Rocanigan (Ste-Flore)
-Chalets Évasion (Entrelacs)
-Parc national de la Mauricie
-Mont Sant-Hilaire
-Cap St-Jacques (sur l’île de Montréal)
-Les chutes de Ste-Ursule

I'm on top of the world! Ou plutôt au top du Mont saint-hilaire. Mieux que rien!

I’m on top of the world! Ou plutôt au top du Mont Saint-Hilaire…

Et dieu sait à quel point il y en a une tonne d’autres sur ma to do list! D’ailleurs, si vous avez des suggestions, ne vous gênez pas! Comme on dit, on peut sortir la fille de la campagne, mais on ne peut pas sortir la campagne de la fille. J’imagine que ça s’applique aussi pour la nature et ses petites merveilles. No need to travel so far to feel something. Parce que le Québec est beau. J’ai tellement hâte de découvrir d’autres endroits, d’autres pays…et qui sait; de vous en parler dans un prochain article!

Quelques autres clichés…

La vue du «chalet-perdu-dans-le-fin-fond-de-la-vie!» No filter needed hein.

La vue du «chalet-perdu-dans-le-fin-fond-de-la-vie!» No filter needed hein.

Comme une enfant.

Comme une enfant.

Du 4 roues dans les bois!

Du 4 roues dans les bois!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lamallette 22602 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine