Magazine France

la France, ce pays où tout s’achète… y compris le gouvernement, la loi, le droit, et la justice…

Publié le 25 juillet 2015 par Gédécé @lesechogaucho

la France, ce pays où tout s'achète... y compris le gouvernement, la loi, le droit, et la justice...

la France, ce pays où tout s’achète… y compris le gouvernement, la loi, le droit, et la justice…Cela a probablement un rapport avec mon précédent billet. Nous sommes nombreux en France, et ce n'est pas une question de clivage partisan, à nous indigner du traitement de faveur fait au roi (sic) d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud. Il ne s'agit pas pour ma part de racisme, comme je l'ai constaté à maintes reprises sur les réseaux sociaux. Qu'il soit arabe, je m'en fous royalement. Mais d'une question de principe : la loi, dans notre pays, doit-elle ou non être la même pour tous ? Qu' une plage publique soit totalement fermée, et une zone de 300 mètres au large de sa propriété de Vallauris interdite, doit-on considérer cela comme normal ? Que quiconque fut-il monarque d'une puissance étrangère justifie-t-il de ne pas respecter la loi ? Qu'un quidam fut-il roi (ne sommes nous pas dans un état qui ne reconnait pas les titres de noblesse ?) puisse commander des travaux sans aucune autorisation, y compris sur l'espace public, n'est-ce pas une aberration totale dans un état de droit ?

Coup sur coup, des ouvriers ont coulé une dalle de béton vendredi 10 juillet sur la plage publique attenante à leur propriété, et tenté de poser une grille sur le seul accès à cette même plage, mercredi 15 juillet. Deux chantiers aussi illégaux l'un que l'autre (source).

On constate par ce simple exemple et ses conséquences très factuelles que notre pays n' est donc manifestement pas l'état de droit qu'il dit être mais un état dans lequel règne la loi du plus fort, même si c'est économiquement parlant... Puisque sous des prétextes fallacieux qui relèvent probablement de règles diplomatiques confuses, tout lui est permis :

Par arrêté préfectoral, l'accès au littoral voisin de la villa royale, notamment à la plage publique de la Mirandole, a été interdit au public samedi matin. Cet arrêté ne devait initialement entrer en vigueur qu'à l'arrivée du roi, mais des risques d'occupation de la plage de la part de personnes contestant la fermeture de cet espace public ont précipité la décision des autorités.

Ces mesures vont durer, à partir d'aujourd'hui, pendant une bonne partie du moi d'Aout... La loi du plus fort est donc toujours la meilleure, même dans notre pays, bien davantage que celle d'un habitant du coin qui serait dans son droit le plus strict... Décidément, notre gouvernement, qu'il soit de droite bien à droite ou d'une autre droite dite abusivement de gauche mais plus sûrement centriste (souvenons nous du soutien de Bayrou à la candidature Hollande) a bien peur des manifestations, quelles qu'en soient la nature... Et quand bien même fussent-elles juridiquement justifiées. Et quelle que soit le succès d'une certaine pétition... qui a recueilli la bagatelle de 116 000 signatures. Il est fort probable que la raison pour laquelle notre gouvernement ferme les yeux soit également d'ordre économique... ¹ Il faut dire qu'en l'espèce, pour en revenir à Vallauris, le petit Salmane ne se déplace pas seul, et que le pouvoir d'achat de son entourage est légèrement plus élevé que celui du français moyen... :

la France, ce pays où tout s’achète… y compris le gouvernement, la loi, le droit, et la justice…source

Ce genre de considérations justifie-t-il donc la privation de droits du citoyen lambda ? A mes yeux, et de bien d'autres, clairement non. Mais manifestement, ce gouvernement là, notre droit, notre morale, nos considérations de justice sociale, il s'assoit dessus... Et il voudrait être respecté ? Encore faudrait-il que ses décisions soient respectables... Surtout quand on connait le rôle joué par ce pays dans la promotion de l'islamisme à l'échelon mondial... Certains islamistes sont manifestement mieux tolérés que d'autres quand ils paient rubis sur l'ongle. L'argent achète tout, vous dis-je. Même la cohérence intellectuelle du Parti dit Socialiste, tout comme le positionnement prétendûment tourné résolument et fermement contre le terrorisme islamiste. Et mon cul, c'est du poulet ?

¹ Comme ce fut le cas de l'éblouissement de François Hollande pour cette charmante contrée où l'on ne supporte guère la critique, qui n'avait d'yeux que pour ces rafales qu'il espérait vendre... Et qu'il a vendus, puisque l'argent, dans notre pays achète tout, y compris la loi et le droit, ainsi que la morale, et où les droits humains ne sont plus, comme l'a rappelé récemment l'ONU.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog