Magazine Humeur

Yourcenar la ferme !

Publié le 24 juillet 2015 par Delanopolis
Une fois de plus, le prétendu fleuron des médiathèques parisiennes a dû fermer ses portes pour cause de défaillances électriques multiples. Les bibliothécaires d'en peuvent plus ! D'ailleurs, les autres bibliothèques de la capitale, bien qu'elles aient toujours de l'électricité, sont, elles, perturbées quotidiennement par des pannes informatiques. Yourcenar la ferme ! « En raison d’une panne électrique, la Médiathèque Yourcenar sera fermée aujourd’hui et demain ». C'est le message qui a été diffusé par la direction de l'établissement aux bibliothécaires du réseau parisien. La bibliothèque de la rue d'Alleray dans le XVème arrondissement de Paris est coupée du monde car elle n'est également plus joignable ni par téléphone ni par le biais de sa messagerie internet.

En réalité, la médiathèque Marguerite Yourcenar n'est pas la seule à être touchée par des problèmes techniques, car depuis plusieurs jours, ce sont toutes les bibliothèques municipales qui, bien qu'elles aient toujoujours de l'électricité, sont perturbées par des pannes informatiques à répétition. Des pannes qui empêchent le bon fonctionnement des établissements pour les opérations de service public les plus courantes : prêt ou retour de document, inscription des nouveaux usagers ou renseignement et consultation du catalogue.

Un épisode qui fait s'arracher les cheveux des bibliothécaires de la capitale et du service informatique des bibliothèques (SIB) à tel point que ces derniers n'ont pas hésité à déclarer « eu égard aux incidents à répétition à la connexion de Vsmart (le logiciel , nous pensons qu’il sera plus souple pour vous d’avoir une autorisation permanente de passer en prêt secouru » Un système qui permet de prêter les documents mais ne permet aucune autre opération.

Ces perturbations sont récurrentes et les explications données aux agents ou au public sont souvent nébuleuses. Elles sont même franchement inquiétantes tant ces pannes informatiques sont anciennes comme le rappelle un article du Parisien publié il y a trois ans déjà.

De son côté, le fournisseur du logiciel, la société Infor avait tenu à préciser que ces problèmes n'étaient pas liés à des bugs logiciels « mais à une infrastructure qui a atteint ses limites : taille des disques, nombre de licences atteint, ouverture de nouvelles bibliothèques, mise en place de nouveaux automates… sans ajustement des matériels » comme elle l'avait décrit ici. Trois ans après, est ce toujours pour les mêmes raisons que les systémes informatiques des bibliothèques de la capitales tombent en panne ?"

Le syndicat des bibliothécaires va de nouveau interpeller la direction des affaires culturelles et la direction des services informatiques pour connaitres les raisons de ces nouveaux dysfonctionnements. Beau résultat !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 94232 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines